Bonheur Ludique

Si l'on se fie à St-Augustin : "Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce qu'on possède", alors je crois que j'ai atteint le bonheur ludique.

Je suis arrivé dans les jeux de plateaux avec la sortie du Trône de Fer 1ere édition en 2006. Puis ma ludothèque s'est agrandie (sans commune mesure avec certains boulimiques qui fréquentent le forum).

Et là, je suis arrivé à une sorte de maturité ludique. Je n'ai plus envie d'acheter de nouveaux jeux. Mais en revanche, j'ai très envie d'exploiter les jeux que je possède déjà. Et franchement, non seulement c'est très reposant mais en plus mon groupe de joueurs est ravi de se concentrer sur quelques jeux.

Après je ne dis pas que certaines sorties phares ne me font pas de l’œil mais rien à voir avec la course aux nouveautés des débuts.

Est-ce que certains ont déjà connu ça ? Et surtout, est-ce que ça dure longtemps ou on finit par replonger ?

Je vis ça actuellement aussi.
Cependant à défaut de désirer d'autres jeux, je désire avoir du temps pour y jouer ainsi que des joueurs disponibles.

Nous sommes des éternels insatisfait...

ça rejoint un peu ce sujet ? http://www.trictrac.net/jeux/forum/view ... highlight=

maester dit:
Est-ce que certains ont déjà connu ça ? Et surtout, est-ce que ça dure longtemps ou on finit par replonger ?


en général, ça dure le temps de rédiger ce genre de texte et le lendemain on replonge :P

je suis un peu dans le même état d'esprit. Envie de profiter des jeux acquis parce qu'effectivement si le plaisir de découvrir une nouveauté est grand, celui de s'affronter avec d'autres joueurs sur terrains connu est encore meilleurs (et accessoirement à l'abri de toute désillusion d'un jeu pas si top que ça et en plus pas de règles à acquérir).

Les nouveautés éveillent toujours pour moi de la curiosité mais je temporise bien plus facilement, m'accordant 3 mois en gros entre l'envie d'un jeu et son achat (faites le test, vous verrez c'est dingue le nombre de jeu qui passent de "Ouah mais ça a l'air vraiment génial, c'est LE jeu qui me manque" à "Pourquoi il m'intéressait déjà celui-là " ? )

Dernièrement week-end jeu, on a ressorti Horse Fever , c'était top :pouiclove:

ocelau dit:
Les nouveautés éveillent toujours pour moi de la curiosité mais je temporise bien plus facilement, m'accordant 3 mois en gros entre l'envie d'un jeu et son achat (faites le test, vous verrez c'est dingue le nombre de jeu qui passent de "Ouah mais ça a l'air vraiment génial, c'est LE jeu qui me manque" à "Pourquoi il m'intéressait déjà celui-là " ? )


C'est vrai, mais c'est assez risqué.
Avec des jeux tirés au même nombre d'exemplaires qu'auparavant et un nombre de joueur/consommateur qui ne fait que de grandir, si on ne se précipite pas sur la dernière nouveauté dans les 2 premières semaines suivant sa sortie, le jeu en question est sold out.

Il n'y a qu'à prendre comme exemple Vanuatu, AFAOS, Eclipse...

ocelau dit:
maester dit:Est-ce que certains ont déjà connu ça ? Et surtout, est-ce que ça dure longtemps ou on finit par replonger ?

en général, ça dure le temps de rédiger ce genre de texte et le lendemain on replonge :P

Moi j'ai eu un "pic" -à mon échelle, hein, j'ai même pas une centaine de jeux dans ma ludo :wink: :babypouic: - il y a quelques années de cela, mais depuis je dois être à deux ou trois acquisitions... par an ! :shock: Et crois-moi, je profite bien plus de mes soirées ludiques depuis ce moment-là. :P 8)

Amicalement,

Emmanuel, partisan du décorticage de jeux dans une ludo réduite au maximum :pouicintello: :^: :pouicgun:

Modeste et Génial dit:
C'est vrai, mais c'est assez risqué.
Avec des jeux tirés au même nombre d'exemplaires qu'auparavant et un nombre de joueur/consommateur qui ne fait que de grandir, si on ne se précipite pas sur la dernière nouveauté dans les 2 premières semaines suivant sa sortie, le jeu en question est sold out.
Il n'y a qu'à prendre comme exemple Vanuatu, AFAOS, Eclipse...


Tout à fait, mais de toute façon pour revenir à la question du bonheur ludique, je ne me sens pas en "manque". J'envisage par exemple d'acquérir Innovation et/ou Kingdom builder, eh bien s'ils ne sont plus dispos tant pis j'ai de quoi me faire plaisir dans ma ludo. Et puis il ne faut pas non plus se focaliser sur les ruptures :
- il reste le marché de l'occaz. Avec la grosse rotation de jeu, on en retrouve certains bien vite sur les site d'occasion
- un jeu qui a fait un buzz, qui est en rupture 3 mois et qui ne serait pas réédité, il ne doit pas y en avoir tant que ça (juste Endeavor qui a failli vivre ce sort je crois)

J'ajouterais sur le côté nouveauté que de toute façon les jeux super il y en a plein mais surtout il y en a eu plein et il y en aura plein !! Tiens un petit Le Havre la semaine dernière, vraiment très bon.

Après le "slow food" le "slow play" :^: ?

ocelau dit:
Tout à fait, mais de toute façon pour revenir à la question du bonheur ludique, je ne me sens pas en "manque". J'envisage par exemple d'acquérir Innovation et/ou Kingdom builder, eh bien s'ils ne sont plus dispos tant pis j'ai de quoi me faire plaisir dans ma ludo.

Ca me fait penser à la fable du renard et du raisin :P
ocelau dit:- il reste le marché de l'occaz. Avec la grosse rotation de jeu, on en retrouve certains bien vite sur les site d'occasion


Effectivement, moi aussi j'achète de plus en plus d'occasions.

ocelau dit:Après le "slow food" le "slow play" :^: ?

j'aime bien, ça. :china: :^:

Bon, j'ai reçu trois boîtes hier, mais c'est pas franchement de la nouveauté... Objectif jouer à tout ce que je n'ai jamais ouvert... ^^

Salut,

maester dit:Et surtout, est-ce que ça dure longtemps ou on finit par replonger ?

Généralement, ça ne dure que jusqu'à octobre.

DuncanIdaho dit:Salut,
maester dit:Et surtout, est-ce que ça dure longtemps ou on finit par replonger ?

Généralement, ça ne dure que jusqu'à octobre.


C'est bien possible... D'autant que la rentrée va tous nous mettre à rude épreuve...

Mais je suis quand même confiant !

Et puis, je m'en fous, mon anniversaire est en décembre ! Quoi ? Un cadeau n'est pas un achat !

Etant arrivé dans l'univers ludique à peu près à la même période que toi, je ressens les mêmes sensations.
Mais je pense qu'il y a un facteur supplémentaire qui entre en jeu: l'effet doublon. Lorsqu'une nouveauté arrive, elle entre plus facilement en "concurrence" avec un jeu du même genre que je possède déjà, du coup ça fait hésiter!
Et l'expérience aussi: d'une part je pense qu'à la longue je me laisse séduire plus difficilement, et d'autre part maintenant j'essaie d'évaluer au préalable la durée de vie des jeux, chose que je n'envisageais pas du tout avant.

Oui je limite aussi ces derniers temps. Nous sommes une dizaine de joueurs qui totalisont un peu moins de 200 jeux. Et l'an dernier il n'y a eu qu'une dizaine de nouveautés achetées. En revanche chacun a envie d'approfondir certains jeux : moi c'est El Grande, un autre Britannia et Conquest of the empire, un autre Imperial. Mare Nostrum et glory to rome sont aussi plébiscités.
Côté nouveauté on a quand même craqué pour the big idea,AFAOS...
Cet après-midi nous ressortons le vieux Risk2210. Du bonheur ludique !