Enquête plaisir ludique

Bonjour,

pour les habitué(e)s des festivals ludiques et autres démonstratrices-teurs...est-ce que d'expérience vous réalisez des enquêtes de satisfaction, de qualité suite aux parties de vos prototypes de jeu ?

Que pensez-vous de ce document qui pourrait être remis aux joueurs après discussion, debrief de partie ?

http://www.mediafire.com/view/?a9uxdok17r3olrh

car je me mets à la place de joueurs qui ont envie de tout découvrir (ce qui est impossible) le temps d'un festival.... et aussi des auteurs qui ne peuvent pas accorder trop de temps pour les debrief car des parties à enchaîner.. ce serait un moyen de pouvoir améliorer après coup un proto... une fois qu'on est tranquille, la tête reposée... non ?

qu'en pensez-vous ? comment améliorer ce document pour qu'il puisse servir aux auteurs qui trainent sur la protozone ?

Ludiquement, Rémy-lee

Salut Rémy Lee
Mon avis c'est que plusieurs tentatives de ce genre ont déjà été proposées et qu'aucune à ma connaissance n'a été suivie.
Personnellement je prends les réactions à chaud et note sur un coin de feuille ce qui me parait opportun.
La feuille de débriefing ça n'emballe pas vraiment les foules.

Ce n'est que mon expérience ....
:china:

Idem, je n'ai jamais pris la moindre note - la difficulté en général, à mon sens, n'est pas d'avoir des idées destesteurs (certains sont au contraire tenté de recréer ton jeu), mais bien de sentir, en les observant, la différence entre les sensations que tu voulais créer et ce qu'il se passe. Ces différences sont souvent négatives, parfois positives, mais c'est ça le coeur du truc. Et je ne pense pas qu'un questionnaire puisse rendre cela.

Perso, pour ma première expérience de festival en tant que créateur, j'ai regretté ne pas avoir recueilli les réactions des joueurs autrement que par oral.

Pourquoi???

Tout d'abord parce que ça ne coute rien de leur proposer de le faire par écrit. Soit ils acceptent, soit ils déclinent, mais cela ne coute rien.
Et ensuite car cela laisse des traces écrites qui sont plus authentiques que si c'est nous, les auteurs, qui les retranscrivons. Il y a toujours un biais, même involontaire.

Je viens d'acheter, cet après-midi, un cahier d'écolier qui sera un peu mon "livre d'or" pour Paris est Ludique.

Je compte proposer à tous ceux qui le souhaitent d'inscrire leurs avis sur mes jeux, leurs ressentis. Certains feront aussi plus facilement des critiques négatives par écrit que par oral face à l'auteur. Et c'est vraiment celles là qui font avancer le jeu je pense.

Après, je ne pense pas vraiment que je proposerais des flyer pour qu'on me réponde après coup. Je ne pense pas que le taux de retour soit intéressant.


Pour terminer ce message, je tiens à dire que mon expérience dans la chose est quasiment nulle, et que je ne suis pas sur moi même de la pertinence de mon avis. :mrgreen:

Je pense que cela dépend du contexte. Typiquement, à Paris est ludique, l'idée est de faire découvrir à un public curieux les jeux de demain. Pas du tout, d'avoir des testeurs qui sont là pour corriger ou régler ton jeu.

La plupart des gens n'auront pas forcément d'idées à formuler pour que le jeu soit meilleur, plus fun ou plus équilibré. Surtout qu'ils sont là pour s'amuser et jouer à des jeux finis et superbement illustrés et qu'on a du accompagner dans la démarche d'essayer un truc tout bizarre avec des morceaux de papier griffonnés (j'exagère, hein, pas taper). Si en plus tu leur demandes de bosser.

Par contre, bien sûr, rien ne t'empêche de suivre le déroulement de la partie est de prendre des notes :wink:

Dans d'autres démarches un peu différentes où les gens sont venus là exprès pour ça (genre les protos-ludiques ou des festivals orientés création comme Ludix), c'est différent et ça me parait naturel de recueillir des sensations un peu plus étoffées et construites).

Pour ma part, c'est aussi durant la partie qu'il faut "sentir" le plus de trucs,

mais parfois à la fin d'une partie, je demande :
3 pts positifs
3 pts négatifs

cela a le mérite d'être court, que les joueurs se positionnent ce qu'ils souhaitent (graphisme, méca, thème, durée ...)

+
mrf

Merci pour ces retours, intéressants.

Sinon pour Oliv, je compte bien profiter du PEL pour faire tester des protos (moins aboutis) que ceux que j'ai proposés pour le festival... notamment le dimanche car je n'ai pas de tables à tenir comme le samedi :D :wink:

Je retiens le cahier d'or = ça me plaît.
C'est moins structuré que cette fiche de satisfaction...
mais j'avais en tête les flyers distribués lors de Parthenay et je me disais qu'il serait sans doute bon de réfléchir à plusieurs auteurs pour pondre un truc qui servirait pour tout le monde dans la protozone...

c'est mon esprit partage des savoirs de l'éducation nationale qui s'est mis en marche :)

Je vais réfléchir à d'autres moyens pour récolter des retours de joueurs notamment avec des smileys :D :) :( :shock: :? 8) ... bon ben je ne vais pas tous les faire vous avez compris :kingboulet:

Je pense qu'il existe des modèles de fiches de ce genre, je crois qu'il y en avait une chez Créoludo et aussi une faite par les protoludiques en autres.

Après c'est vrai que ce n'est pas toujours évident de demander aux testeurs de plancher à l'écrit sur des retours de tests, je trouve ça beaucoup plus facile d'en débattre à l'oral avec eux, mais bon vu que je suis du genre à ne rien noter ceci explique peut-être cela :mrgreen:

PS @ Remy-lee, tu dis faire des tester des protos moins aboutis le dimanche, comment tu comptes faire si tu n'as pas de table d'auteur ? N'étant pas venu l'an dernier à PeL je découvre la chose :roll: :)

astur dit:PS @ Remy-lee, tu dis faire des tester des protos moins aboutis le dimanche, comment tu comptes faire si tu n'as pas de table d'auteur ? N'étant pas venu l'an dernier à PeL je découvre la chose :roll: :)


On alpague les joueurs dans les allées :mrgreen:

D'ailleurs, si je te tombe dessus, je t'alpague :wink:

En tout cas, sur l'espace proto au PEL, cela va être le boxon. Je crois les doigts pour que tout se passe au mieux.

astur dit:Je pense qu'il existe des modèles de fiches de ce genre, je crois qu'il y en avait une chez Créoludo et aussi une faite par les protoludiques en autres.
Après c'est vrai que ce n'est pas toujours évident de demander aux testeurs de plancher à l'écrit sur des retours de tests, je trouve ça beaucoup plus facile d'en débattre à l'oral avec eux, mais bon vu que je suis du genre à ne rien noter ceci explique peut-être cela :mrgreen:
PS @ Remy-lee, tu dis faire des tester des protos moins aboutis le dimanche, comment tu comptes faire si tu n'as pas de table d'auteur ? N'étant pas venu l'an dernier à PeL je découvre la chose :roll: :)


Je fonctionne également beaucoup par l'oral... mais je me rends compte que j'ai beaucoup moins de mémoire avec le temps qui passe... donc l'écrit est parfois utile... Donc, un système simplifié avec des smileys et des couleurs... je pense que ça pourrait être pas mal.

Je vais également découvrir le PEL cette année... mais pour avoir arpenter quelques festivals en tant que joueur... je sais qu'il est simple de trouver une table, de joueur à quelques jeux... de les animer... et de glisser un p'tit proto perso... Déjà rien que nous, ça fait 2 joueurs testeurs :D

ben voilà, on est 3 8) :D

Je confirme le retour de lynkowsky. En réalité, c'est surtout les sensations de jeu qui sont importantes dans les tests et rien ne vaut le fait de suivre silencieusement une partie de près puis de débriefer oralement à chaud.

Bien sur que le feeling est essentiel, mais cela ne suffit pas forcément.

Typiquement, on peut se taper un bon délire sur un jeu, sans avoir forcément envie d'en refaire une partie, ou sans le trouver si bon.

Bref, je vais tenter le cahier, en plus de l'oral. Que ce soit pour ma table "officielle" et les protos pour lesquels on me l'a donné, que sur les autres que j'amènerais peut-être pour le off.

Oliv dit:Surtout qu'ils sont là pour s'amuser et jouer à des jeux finis et superbement illustrés et qu'on a du accompagner dans la démarche d'essayer un truc tout bizarre avec des morceaux de papier griffonnés (j'exagère, hein, pas taper).

Je ne vais pas te taper alors que tu es en train de me rassurer :lol:

Je retiens l'idée des 3 points positifs et négatifs, et aussi l'idée des smileys.

Ce que je proposerais aussi à ceux qui sont prêt à écrire dans mon cahier (s'il y en a :P) c'est de me mettre un compte facebook ou twetter (dans ce cas il faudrait que je les (ré)active tous les deux) , voire un mail s'ils sont intéressé par l'évolution de mes projets.

Je trouve au contraire de certains confrères qu'une fiche tour est utile pour plusieurs raisons:

:arrow: écrire demande un autre travail de pensée que le seul fait de parler: esprit de synthèse, recul, souci de clarté, choix des mots...
:arrow: recevoir un écrit permet un débrief en deux temps, puisqu'un auteur ne peut pas se permettre de lire pendant la soirée: à chaud par oral, avec plus de recul au moment de lire les commentaires
:arrow: écrire déshinibe souvent les testeurs à la langue frileuse

D'expérience, je dirais que ce qui est dit et ce qui écrit sont souvent différents et les deux médias peuvent très bien se compléter.

Le seul souci est que les testeurs jouent le jeu. Remplir une fiche pour la remplir n'apportera rien. L'avantage du cadre des Protonights, à l'époque, était que les testeurs savaient que la fiche de test faisait partie du deal pour une soirée sympa. Les testeurs y étaient donc parfaitement disposés.

Malheureusement je doute qu'il y ait à nouveau des Protonights un jour. Cependant, si tu fais un test en mettant les testeurs en conditions dès le départ, l'utilisation de fiches peut être un vrai bonus.

TS Léodagan dit:J
D'expérience, je dirais que ce qui est dit et ce qui écrit sont souvent différents et les deux médias peuvent très bien se compléter.
Le seul souci est que les testeurs jouent le jeu. Remplir une fiche pour la remplir n'apportera rien. L'avantage du cadre des Protonights, à l'époque, était que les testeurs savaient que la fiche de test faisait partie du deal pour une soirée sympa. Les testeurs y étaient donc parfaitement disposés.
.


Oui bien entendu si les joueurs sont dès le départ pour. (même si cela influe parfois les parties avec des "testeurs" plutôt qu'avec des "joueurs")

Sur un festival, les joueurs n'ont pas forcément l'envie de réflechir sur la méca du jeu, sur le thème, c'est du j'ai bien aimé ça ou pas ça.

Le défaut de l'oral, c'est qu'un joueur donnant son pt de vue peut facielemnt influencer les autres.

C'est pq les 3+ et les 3-, c'est rapide et efficace. Suffit d'enregistrer avec un dicta et retranscrire plus tard.

J'ai peur qu'un 'livre d'or' soit associé à "livre de compliments", ce qui fait plaisir mais pas forcément utile pour débriefer. Et puis, si les pages précédentes sont lisibles, les joueurs risquent là encore d'être influencés non ?

Bref, pour ma part, meêm s'il n'y a pas de solution miracle; je joue plutot le "ressenti" sur un festival et les questions précises lors des soirées spéciales en ludo ou autre.

mrf

Personnellement j’essaie toujours de faire un débriefing oral à la fin des parties. Cependant cela ne me donnera pas les mêmes informations suivant que je joue avec mes testeurs habituels ou des inconnus.

Mettre ses impressions par écrit peut être intéressant car, comme dis plus haut, cela force une réflexion que l'on a pas forcement à l'oral.

Mais pour moi le plus important est l'observation lors de la partie, car tu y verra des fonctionnements / comportements, auxquels les joueurs ne font pas attention ou dont ils ne sont même pas conscients.


Dans tous les cas je mets les observations/réflexions par écrit pour travailler dessus plus tard (j'ai plein de petits fichiers notes1.txt, notes_bis.txt, idées2.txt ... qui trainent partout :) )

Décortiquer un jeu selon plusieurs critères c'est plutôt un reflexe d'auteur que de joueur j'ai l'impression et c'est là toute la limite du truc. J'ai l'impression que ce reflexe, que j'ai un temps cultivé, relève d'un sohait inconsciente qu'à l'auteur d'élaborer la formule magique avec le bon dosage de ça la bonne touche de ça et la bonne adéquation entre ça et ça. Mais en fait la seule question qui importe du point de vue d'un joueur c'est : ai-je pris du plaisir à jouer.

2 impressions.

Entièrement d'accord avec lynko qui indique suivre les sensations des testeurs. Par contre, je gribouille 2 ou 3 bricoles sur leurs réactions, leurs discussions, leurs remarques, même à leur insu.

Encore plus d'accord avec Fox62. Allez décomposer un jeu est, pour moi, une idée bizarre. Je suis joueur d'abord. Qu'est-ce que je demande à un jeu ? Comment je retranscris ma partie ensuite ? Quand je fais tester un truc à moi ou un jeu d'un autre, on discute, on échange.

Mais tout cela n'est qu'une question de personnalité de joueur aussi. Un pote de club ne s'intéresse absolument à l'histoire, à l'immersion dans le jeu, seule la mécanique le motive. Un testeurs de ce type va te critiquer en ce sens. Tel autre, plus imaginatif, va te parler de l'univers, du thème. C'est pour cela que le ressenti de lynko et le plaisir de jouer de Fox sont des marqueur plus fort que des points positifs ou négatifs. Ils s'adaptent à tout type de joueur.

Je ne sais qui plus bas à écrit que le compte-rendu écrit peut être mieux pour le joueur timide ou poli qui ne peut pas te dire directement " Mouaif, j'ai pas aimé du tout". Un truc que j'utilise souvent, je commence moi-même par dire une critique bien outrageante sur un point de mon jeu (même inventée), ainsi les testeurs se lâchent plus.