La vente et l'échange ... tout un programme

Bonjour,

J'ouvre ce sujet afin de m'exprimer et peut-être, en fonction de vos réactions, de mieux comprendre :

    * les motivations des internautes qui vendent/echangent leurs jeux via le net et ceux qui les achètent,
    * l'état physique des jeux,
    * ce que l'on peut appeler un bon deal.

En tant que vendeur, lorsque l'on se sépare d'un jeu c'est grosso modo pour une ou plusieurs des raisons suivantes :
    1 - je me suis trompé et le jeu ne correspond absolument pas à mes attentes => 1 ou 2 parties
    2 - je n'ai pas l'oportunité d'y jouer et le jeu dort sur mes étagère sans même l'avoir testé => 0 partie
    3 - je n'ai plus l'oportunité d'y jouer, que ce soit par rapport au temps (ex : > 3:00 c'est difficile à caser) ou aux joueurs (ex : les enfants grandissent, les amis ont déménagés, ...) => 1 à X parties
    4 - j'ai suivie le buzz du moment et finalement, avec le recul, le jeu ne m'inspire plus car je suis déjà passé au buzz suivant => 0 partie
    5 - je souhaite renouveler ma ludothèque => 1 à X parties
    6 - j'ai besoin de place => 1 à X parties
    7 - j'ai besoin d'argent => 1 à X parties

En tant qu'acheteur, lorsque l'on achète un jeu d'une autre personne, c'est grosso modo pour une ou plusieurs des raisons suivantes :
    1 - j'ai l'opportunité d'avoir des tarifs intéressants, j'en profite
    2 - je fais tourner ma ludothèque à moindre frais en étant acheteur/vendeur à tour de rôle
    3 - je cherche un jeu qui est en rupture ou plus édité
    4 - je refuse d'acheter du neuf car je trouve cela trop cher

Peut-on être exigeant sur l'état des jeux achetés (boîtes et jeux) ?
    1 - non, car l'état du jeu m'importe peu, je suis animé uniquement par mon désir de jouer
    2 - non, car de toute manière c'est un jeu qui n'est plus édité depuis de nombreuse années donc je dois faire avec
    3 - oui, car si je l'achète c'est qu'il a des chances de rester dans ma ludothèque et je suis maniaque
    4 - oui, car je souhaite pouvoir le revendre le cas échéant et j'ai plus de chance de le faire si il est en bon état

Qu'appelle-t-on un bon deal ?
Le bon deal est simplement le moment où l'acquéreur et le vendeur se mettent d'accord. Néanmoins, certaines propositions me choquent.
    Un jeu neuf sous cello vendu au même prix que le neuf : quel intérêt ?
    Un jeu ouvert même en superbe état, perd intrinsèquement de la valeur.
    Alors je ne parle même pas d'un jeu ayant une boite abîmée ou une pièce manquante


Voilà ma petite réflexion du WE :shock:

Rob1desbois dit:
En tant que vendeur, lorsque l'on se sépare d'un jeu c'est grosso modo pour une ou plusieurs des raisons suivantes :
    1 - je me suis trompé et le jeu ne correspond absolument pas à mes attentes => 1 ou 2 parties
    2 - je n'ai pas l'oportunité d'y jouer et le jeu dort sur mes étagère sans même l'avoir testé => 0 partie
    3 - je n'ai plus l'oportunité d'y jouer, que ce soit par rapport au temps (ex : > 3:00 c'est difficile à caser) ou aux joueurs (ex : les enfants grandissent, les amis ont déménagés, ...) => 1 à X parties
    4 - j'ai suivie le buzz du moment et finalement, avec le recul, le jeu ne m'inspire plus car je suis déjà passé au buzz suivant => 0 partie
    5 - je souhaite renouveler ma ludothèque => 1 à X parties
    6 - j'ai besoin de place => 1 à X parties
    7 - j'ai besoin d'argent => 1 à X parties

1, 2, 3, 5 & 6
D'ailleurs, le buzz est idéal pour le marché de l'occasion : il suffit d'attendre un petit mois pour trouver des jeux quasi-neufs à moindre coût.

En tant qu'acheteur, lorsque l'on achète un jeu d'une autre personne, c'est grosso modo pour une ou plusieurs des raisons suivantes :
    1 - j'ai l'opportunité d'avoir des tarifs intéressants, j'en profite
    2 - je fais tourner ma ludothèque à moindre frais en étant acheteur/vendeur à tour de rôle
    3 - je cherche un jeu qui est en rupture ou plus édité
    4 - je refuse d'acheter du neuf car je trouve cela trop cher

1, 2 & 3

Peut-on être exigeant sur l'état des jeux achetés (boîtes et jeux) ?
    1 - non, car l'état du jeu m'importe peu, je suis animé uniquement par mon désir de jouer
    2 - non, car de toute manière c'est un jeu qui n'est plus édité depuis de nombreuse années donc je dois faire avec
    3 - oui, car si je l'achète c'est qu'il a des chances de rester dans ma ludothèque et je suis maniaque
    4 - oui, car je souhaite pouvoir le revendre le cas échéant et j'ai plus de chance de le faire si il est en bon état


3 & 4


Pour la question du bon deal, je comprends pas trop la question... Trouver un jeu qui nous plaira pour un moindre coût et en bon état ?

Par contre, je profite de ce sujet pour souligner mon étonnement devant certains vendeurs qui vendent leurs jeux à quasiment le prix boutique...

Yeah.
Mais elle est où la question ? :mrgreen:

Rob1desbois dit:1 - je me suis trompé et le jeu ne correspond absolument pas à mes attentes => 1 ou 2 parties
Ce sera certainement ma seule et unique motivation lorsque je me déciderai à vendre
Rob1desbois dit:3 - je cherche un jeu qui est en rupture ou plus édité
C'est actuellement ma seule motivation.
Quelquefois aussi, je prends un jeu quand ça permet de compléter un lot et supprimer les frais de port.
Rob1desbois dit:Peut-on être exigeant sur l'état des jeux achetés (boîtes et jeux) ?
J'espère que oui, parce que c'est mon cas.
Rob1desbois dit:3 - oui, car si je l'achète c'est qu'il a des chances de rester dans ma ludothèque et je suis maniaque
Je suis un peu (beaucoup) maniaque, mais mon exigence principale est surtout d'avoir un jeu complet et pas bogué (certains cartes/pions que l'on reconnait trop facilement faussent le jeu. Un pion qui manque, et le jeu ne marche plus)

Rob1desbois dit:Un jeu neuf sous cello vendu au même prix que le neuf : quel intérêt ?
Tu as la certitude de l'avoir en état nickel, ce qui peut compter dans certains jeux (cf. plus haut). Je pense par exemple qu'un exemplaire ouvert de Hattari 1ère édition c'est juste hyper risqué.

Bushinone dit:
Par contre, je profite de ce sujet pour souligner mon étonnement devant certains vendeurs qui vendent leurs jeux à quasiment le prix boutique...


En fait mon intervention est due en partie à cela !

pingouin dit:Yeah.
Rob1desbois dit:Peut-on être exigeant sur l'état des jeux achetés (boîtes et jeux) ?
J'espère que oui, parce que c'est mon cas.
Rob1desbois dit:3 - oui, car si je l'achète c'est qu'il a des chances de rester dans ma ludothèque et je suis maniaque
Je suis un peu (beaucoup) maniaque, mais mon exigence principale est surtout d'avoir un jeu complet et pas bogué (certains cartes/pions que l'on reconnait trop facilement faussent le jeu. Un pion qui manque, et le jeu ne marche plus)



Cela correspond à la deuxième raison de mon intervention car j'ai eu récemment un email me rétorquant, suite à mon refus d'une boite abîmée, que je n'avais qu'à acheter du neuf.

  • je vends mes jeux pour les raisons 1 et 3 uniquement

    - j'achète pour la raison 4. En 5, je fais ça aussi parce que je supporte plus d'acheter du neuf uniquement pour le plaisir d'acheter du neuf, c'est pas écologique, et qu'acheter un jeu d'occaz de quelqu'un qui n'y joue pas, c'est zéro rentabilité pour la société qui l'édite, mais c'est un achat intelligent à mon niveau et pour la planète. L'autre raison stupide, c'est que j'ai une sainte horreur de dépuncher, monter les figurines, ou préparer le jeu de quelque manières que ce soit (ce qui n'est pas incompatible avec le fait d'être maniaque) Puis un jeu d'occaz ça une âme, je sais pas trop comment expliquer ça

    - exigeant sur l'état pour les raisons 3 et 4. Puis un jeu de société ça ne "vieilli" pas, ou peu, et j'aime à penser que je peux le ressortir dans dix ans et faire briller les yeux de mes gosses (ou mes yeux à moi) sur un jeu qui n'aura finalement pas pris une ride.

    - un bon deal. Quelque soit l'état du jeu, un jeu d'occasion reste un jeu d'occasion. J'ai souvent eu des accros avec des vendeurs qui pensent qu'on peut vendre des jeux à des prix quasi neuf, alors que le jeu reste ouvert et joué. D'ailleurs, quel intérêt de l'acheter d'occasion dans mon cas? Prenons l'exemple d'un jeu qui a dix ans d'age, vendu 25€ à l'époque, et 20€ d'occaz dix ans plus tard ? Ou un jeu qui a 2-3 ans à 50€ vendu 35? Une bonne occasion, c'est un jeu vendu la moitié de son prix, par son simple fait d'avoir eu un autre acquéreur avant moi. en dessous de 35% de réduction par rapport au prix de base, j'intéresse même pas au problème. Et oui il m'arrive de prendre un jeu, en faire deux parties, et le revendre cash quasiment le prix qui m'a couté, mais c'est le principe d'acheter de l'occasion, non ?
    D'ailleurs, quand je vends un jeu, quelque soit son état, je le vends systématiquement 40% de moins, et je suis assez arrangeant. Hélas, j'ai eu quelques mauvaise surprises ici et ailleurs, de gens qui n'ont aucune notion commerciales. Mais je remercie encore quelques personnes pour leur deal particulièrement avantageux, qui se reconnaitront peut-être.

    le fait d'acheter un jeu sous cello est sensé être un argument de qualité, hélas, je l'ai constaté trop souvent, assez pour préférer un jeu "ouvert", les jeux "cello" ont trop souvent des problèmes (je pense surtout à des figurines manquantes), et un jeu qui date plus soutenu par l'éditeur n'a donc aucun moyen de remplacer l'élément manque (ou abimé ou mal fabriqué), donc je préfère un jeu ouvert, dont l'état et la qualité du matériel est vérifie.

    Et je me fous royalement des boites.Tant que le jeu est niquel, je ne vois aucun problème la dessus. Par contre, j'achèterai pas un jeu avec des cartes plastifiées à la plastifieuse (je vois ça comme un gâchis, on peut jamais récupérer les cartes) et une hésitation sur les figurines peintes (qui sont généralement pas le shéma de couleurs que j'aurai utilisé, parfois mal peint aussi et ça gâche tout)

oops

Tiens un sujet récurrent sur le prix des occasions.

C'est pourtant simple la loi de l'offre et la demande, je vois pas pourquoi ceux qui vendent d'occasion braderaient leurs jeux si ils sont dans un état nickel :mrgreen:

Personne ne force à acheter, enfin je crois :1900pouic:

disons que c'est plutôt une logique d'offre et de demande.

Si tu proposes un jeu à vendre, c'est que tu veux t'en débarrasser.
Inversement, si tu cherches un jeu d'occasion, c'est pour ne pas l'acheter neuf (donc au prix du neuf)

Dans les deux cas, le vendeur est frustré de ne pas vendre, et l'acheteur de voir un produit qu'il ne peut pas acquérir. Quel intérêt ?

D'autant qu'ici on vends du jeu de société, autrement un produit ludique. On le vends plus pour faire plaisir à celui qui le reçoit que pour faire du pognon (enfin, crois-je de manière assez candide). Si on veux faire du pognon, on va le faire ailleurs autrement. Et pourtant, parfois j'ai été tenté de vendre des jeux assez cher pour me "rembourser" parce que j'ai été victime d'un buzz trop efficace. ça a du arriver à d'autre, et on ne peut s'en prendre qu'à soit même, et finalement tester un jeu avant.
ou faire ce que je fais : ne plus acheter de neuf et que de l'occaz, ça laisse le temps de voir ce que le jeu donne, l'avoir un bon prix parce que nombreux sont ceux qui vont le revendre pour toutes les raisons invoquées, et rentrer dans ses frais (vu que j'ai pas trop de pognon, je m'arrange)

killix06 dit:Tiens un sujet récurrent sur le prix des occasions.
C'est pourtant simple la loi de l'offre et la demande, je vois pas pourquoi ceux qui vendent d'occasion braderaient leurs jeux si ils sont dans un état nickel :mrgreen:
Personne ne force à acheter, enfin je crois :1900pouic:


Je suis d'accord. Je me demande juste s'il arrive à les vendre. Et si c'est le cas, à quel point l'acheteur est informé...

rugal dit:
- exigeant sur l'état pour les raisons 3 et 4. Puis un jeu de société ça ne "vieilli" pas, ou peu, et j'aime à penser que je peux le ressortir dans dix ans et faire briller les yeux de mes gosses (ou mes yeux à moi) sur un jeu qui n'aura finalement pas pris une ride.
[...]
Et je me fous royalement des boites.Tant que le jeu est niquel, je ne vois aucun problème la dessus. Par contre, j'achèterai pas un jeu avec des cartes plastifiées à la plastifieuse (je vois ça comme un gâchis, on peut jamais récupérer les cartes) et une hésitation sur les figurines peintes (qui sont généralement pas le shéma de couleurs que j'aurai utilisé, parfois mal peint aussi et ça gâche tout)


+1 pour ces parties là :)

rugal dit:
D'autant qu'ici on vends du jeu de société, autrement un produit ludique. On le vends plus pour faire plaisir à celui qui le reçoit que pour faire du pognon (enfin, crois-je de manière assez candide)


Quelqu'un qui souhaite réellement se débarrasser d'un objet ( ici un jeu) il le brade.
Ainsi il fait deux heureux: lui pour s'être séparer d'un objet ne lui servant pas/plus et/ou encombrant et l'acheteur qui a fait une bonne affaire.

S'il veut se faire du pognon, le vendeur estime le prix ou le fait estimer ( cote , argus) et le plus souvent ça ne vaut pas/plus le cout. Mais amha il se coupe d'un partie de sa clientèle potentielle en procédant ainsi.

Bonjour,

Bon débat. 2 idées en complément :

1) Sur Tric Trac il règne une ambiance réellement bonne et chaleureuse. Aussi une forme de "gentleman agreement" devrait s'exercer dans la partie "vente/échange. 30% à 50% d'abattement par rapport au prix du neuf semble un minimum pour ne pas arnaquer son prochain, surtout quand il s'agit lui aussi d'un passionné de jeu fréquentant Tric Trac !

2) Parfois les prix se jouent ou se négocient à 1€ près pour certains. Ce n'est même pas le montant d'un café en terrasse ! Quand on achète un jeu d'occaz, il n'y a pas de point de victoire à gagner, on ne joue pas sa vie : vendeur comme acheteur pourrait détendre un peu leur string.

Ce n'est que mon avis...

Rob1desbois dit:Cela correspond à la deuxième raison de mon intervention car j'ai eu récemment un email me rétorquant, suite à mon refus d'une boite abîmée, que je n'avais qu'à acheter du neuf.

oui, alors la boîte c'est presque un autre sujet. ça fait toujours un peu flic de récupérer une boîte toute pourrie (y compris en VPC) mais ça n'empêche pas de jouer...

cyriu dit:Bonjour,
Bon débat. 2 idées en complément :
1) Sur Tric Trac il règne une ambiance réellement bonne et chaleureuse. Aussi une forme de "gentleman agreement" devrait s'exercer dans la partie "vente/échange. 30% à 50% d'abattement par rapport au prix du neuf semble un minimum pour ne pas arnaquer son prochain, surtout quand il s'agit lui aussi d'un passionné de jeu fréquentant Tric Trac !
2) Parfois les prix se jouent ou se négocient à 1€ près pour certains. Ce n'est même pas le montant d'un café en terrasse ! Quand on achète un jeu d'occaz, il n'y a pas de point de victoire à gagner, on ne joue pas sa vie : vendeur comme acheteur pourrait détendre un peu leur string.
Ce n'est que mon avis...


Amen!

killix06 dit:Tiens un sujet récurrent sur le prix des occasions.
C'est pourtant simple la loi de l'offre et la demande, je vois pas pourquoi ceux qui vendent d'occasion braderaient leurs jeux si ils sont dans un état nickel :mrgreen:
Personne ne force à acheter, enfin je crois :1900pouic:


Pour sûr. Mais vendre des jeux d'occaz à un prix proche du neuf, c'est abusé : ça relève soit de la bêtise soit de l'arnaque ! Et c'est pas vraiment ce qu'on veut trouver quant on se connecte sur Tric Trac.

C'est pas que je veuille être moralisateur, c'est juste que tout bêtement : ça me plairait bien que soit préservé un espace qui le mérite ...

Moi je suis persuadé que certains qui pratiquent des prix proches du neuf, c'est sans doute parce que Madame demande à Monsieur de faire de la place et que celui-ci, de bonne volonté mais peu désireux de voir ses précieux partir, met volontairement ces jeux hors de prix, pour ensuite dire à son épouse:

"M'enfin je ne comprends pas, aucun de mes jeux ne part" :mrgreen:

La vente des jeux est toujours soumise aux règles immuables de l'offre et de la demande ! Personnellement, je ne vois pas pourquoi un jeu dans un état irréprochable devrait d'office être vendu à moitié prix ! :shock:
Je vends quelquefois un jeu seulement 5€ moins cher qu'en boutique, tout simplement parce qu'il est dans un état parfait.
Par définition, une bonne vente est effectivement, comme je l'ai lu plus haut , le moment où chaque partie trouve son compte dans la négociation.
A la limite, dans certaines ventes, j'aurais préféré jeter le jeu à la déchetterie plutôt que de le vendre en ayant la désagréable impression de me faire léser.
Quand j'achète, je ne cherche pas forcément à avoir le jeu au raz des pâquerettes, mais je propose le prix qui me semble le plus raisonnable pour que chacun s'y retrouve.

Perso ce sont les vendeurs qui proposent leurs jeux à un prix proche du neuf voire le même...mais avec un envoi postal possible !!

A la limite en main propre, pourquoi pas rogner seulement quelques euros je comprends mais si y'a les fdp à ajouter autant commander en ligne.

Je comprends pas ça mais après tout tant pis : offre/demande toussa.

Ah et puis ceux qui proposent des échanges avec une liste de jeux complètement démodés mais surtout de faible valeur pécuniaire... contre plein de jeux récents...why not si ça marche ^^

Aïe on va pas être d'accord là ;)

tcamprubi dit:Personnellement, je ne vois pas pourquoi un jeu dans un état irréprochable devrait d'office être vendu à moitié prix ! :shock:
Qui a dit ça ???
Par contre "d'occasion" c'est pas "neuf sous cello" non plus.
Je vends quelquefois un jeu seulement 5€ moins cher qu'en boutique, tout simplement parce qu'il est dans un état parfait.
Ok s'il est remis en mains propres. Néanmoins s'il y a les frais de port, ça met l'occaz au prix du neuf voir plus cher : c'est une aberration pour l'acheteur !
A la limite, dans certaines ventes, j'aurais préféré jeter le jeu à la déchetterie plutôt que de le vendre en ayant la désagréable impression de me faire léser.
La réciproque est vraie quand c'est l'acheteur qu'on prend pour une vache à lait. D'où l'idée d'être entre gentlemen pour faire un deal gagnant-gagnant

Perso moi c'est toujours entre -30% et -50%. Mes jeux partent vite, les joueurs sont contents, et réciproquement j'arrive toujours à acheter dans cet ordre de rabais également. Tout le monde il est content !
Je me lâche un peu (désolé)