[Législation] Vide-greniers encadrés

Voilà qui est intéressant :

En touchant en profondeur à la législation sur les brocantes, l'article 21 de la loi Dutreil, qui modifie l'article 310-2 du code du commerce, publié le 3 août au Journal officiel , suscite un émoi considérable dans les vide-greniers.
Jusqu'à maintenant, chaque particulier pouvait librement tenir un stand sur un vide-grenier, à condition de vendre uniquement des objets usagés. Et ce, autant de fois qu'il le souhaitait et quel que soit le lieu de la manifestation. Une situation qui provoquait l'exaspération des quelque 15 000 antiquaires et brocanteurs professionnels.
Le nouveau texte encadre désormais la participation des particuliers à des vide-greniers, limitant à deux le nombre de brocantes auquel chacun peut s'inscrire chaque année, et imposant de résider dans la commune, l'intercommunalité, l'arrondissement départemental ou l'arrondissement municipal où est organisée la manifestation
.


http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0 ... 295,0.html

Ca va être plus difficile de trouver un FMP maintenant... :(

En tout cas, la résistance s'organise (lire l'article).


Ludovic.

Zargl21 dit: Ca va être plus difficile de trouver un FMP maintenant... :(

Oui et non :

NON parce que aujourd'hui, les VG sont de plus en plus phagocités par des vendeurs pseudos professionnels (allant du simili-antiquaire au concurrent des "tout-à-un-euro", en passant par de nombreux vendeurs spécialisés, pratiquant des prix certes intéressants, mais constituant leur gagne-pain). Je n'ai fait que très rarement des affaires avec ces vendeurs. En plus, ils prennent de plus en plus de place aux vrais particuliers qui sont à mon avis l'essence même d'un vide-grenier digne de ce nom (et quelque soit la taille). Et tout ça sans cotisations sociales.

OUI parce que cette loi va dans le sens de toutes les lois depuis quelques années, de par son coté liberticide.

J'ai eu l'occasion de signer une pétition contre cette loi, et je ne l'ai pas fait, parce que je pense qu'un VG sans professionnels est bien mieux qu'un VG avec.

Comme Arthemix. Cela dit bien des lois liberticides sont créées justement suite à des abus en tous genres, comme ceux qu'il cite.

De la même manière on trouve sur PriceMinister ou eBay des vendeurs pros, mais dans ce cas c'est bien précisé, et donc -je pense- légal.

+1 avec Artemix

+1
pour avoir organisé des VG par le passé, c'est hallucinant le nombre de personnes qui refusent de vous donner une pièce d'identité ou un numéro de plaque d'immatriculation (au risque de vous faire encourir qq soucis avec la gendarmerie...)
vive les vides-greniers de particuliers et pas de vendeurs à la sauvette...

(on trouvera je pense plus de FMP - enfin au moins 1 pour moi SVP- et moins de stocks tombés du camions...)

Lorsque nous nous sommes renseignés il y a qq années à la Mairie sur la législation en vigueur en matière de vide-grenier: elle nous avait répondu "1 par an" donc il me semblait que c'était bien plus vieux que ça :shock: .

C'est la raison pour laquelle beaucoup tournaient sur diférentes communes, donnant parfois différents noms et puis ces derniers temps ça devait être cool parcque beaucoup arrondissent leur fin de mois avec la broc. C'est pourquoi à mon sens on pouvait arriver au déballage entre 4 et 6h du mat et que maintenant beaucoup déballent vers 8h aprés avoir fait le tour et racler tous ce qui est intéressant.

D'ailleurs ces vendeurs du Dimanche se sont fait des spécialités: on trouve le vendeurs de jeux video, de BD, Mangas, jouets, figurines...tous les dimanche ils font en font une et mettent les affaires dans des boites à chaussure histoire de pas faire trop professionnels... :?

Mitsoukos dit:D'ailleurs ces vendeurs du Dimanche se sont fait des spécialités: on trouve le vendeurs de jeux video, de BD, Mangas, jouets, figurines...tous les dimanche ils font en font une et mettent les affaires dans des boites à chaussure histoire de pas faire trop professionnels... :?

Par chez nous, ils en font une le samedi et une le dimanche. "Tiens, j'ai dejà vu ce truc hier à l'autre bout de l'agglo..."