[LGDA] Cartes événements pour attaquer

[La Guerre de l'Anneau]

C'est encore moi, débutant de LGDA !

Je me pose une ch'tite question. Pour l'Ombre comme pour les PL, il existe plusieurs cartes événements permettant d'attaquer une armée adverse, en utilisant un dé événement, c'est-à-dire en dehors des combats "traditionnels". En général, ces cartes fixent un nombre de dés à lancer et les conditions de réussite de l'attaque.

Pour les utiliser, faut-il à chaque fois qu'une de ses propres armées se trouve dans une région adjacente de l'armée ennemie qu'on attaque ? Comme pour un combat normal en somme ? Ca me semble logique, on ne devrait pas pouvoir attaquer une armée adverse n'importe où sur la carte, si on n'a pas d'unités dans le coin pour le faire, mais j'ai quand même un doute.

Merci de m'éclairer sur ce point.

Oh, on en avait déjà parlé, de ça, non ??
Et bien non, ce n'est pas obligé, sauf si c'est mentionné sur la carte, bien sûr. Dans la carte zut, j'ai oublié son nom, bref, celle où une armée de l'ombre composée d'unités (je dis bien : d'unités) appartenant à des peuples différents, c'est en fait une sorte de conflit entre ces peuples différents qui dégénère, comme entre les orques du Mordor et ceux de Saroumanes, qui pouvaient pas se piffrer je crois. Il y a aussi celle où Faramir et ses rangers harcèlent une armée située dans une des régions entre le Mordor et le Gondor : là, ce sont des commandos qui attaquent l'armée et qui se dispersent, donc, pas besoin d'armée réelle (d'ailleurs il y a une condition qui permet de mettre en jeu un officier et une unité à Osgiliath je crois, ça simule le retour de ce commando à Osgiliath).

Après, je ne vois pas s'il y a d'autres cartes de ce type. Il y en a une qui permet de n'attaquer que les Nazguls si un compagnon est présent, là, c'est Gandalf qui montre son bâton, ou un Hobbit qui montre ses fesses, quoi, ça fait peur aux Nazguls.

Si, il y en a d'autres : les différentes cartes "Réveil des Ents" pour les PL, qui permettent d'attaquer à Orthanc.

Sinon, les cartes rectutement, on ne peut les utiliser que s'il reste des renforts disponibles ? Comme quand on utilise un dé recrutement en fait ? Par exemple, pour les PL, on ne peut utiliser "Les vaisseaux de Cirdan" que s'il reste des elfes dans les renforts ?

Yep...

Mathias dit:Si, il y en a d'autres : les différentes cartes "Réveil des Ents" pour les PL, qui permettent d'attaquer à Orthanc.

Alors en fait pour ce qui concerne le jeu sans l extension, de mémoire tu dois avoir des conditions du genre l'Isengard en guerre et Gandalf dans la foret de Fangorn (le Blanc ou le Gris je ne sais plus) à moins que ce ne soit un compagnon, ou que si tu as Gandalf alors tu peux rejouer une carte... Ma mémoire me fait défaut. Mais tu peux la jouer comme tu veux si tu remplis les conditions ! Bien sur :D
Mathias dit:Sinon, les cartes rectutement, on ne peut les utiliser que s'il reste des renforts disponibles ? Comme quand on utilise un dé recrutement en fait ? Par exemple, pour les PL, on ne peut utiliser "Les vaisseaux de Cirdan" que s'il reste des elfes dans les renforts ?


Heu... Je crois que oui. Si tu dois mettre deux unités et qu'il t'en reste qu'une tu peux la mettre (moi je joue comme ça). De toute façon, si tu n'en as plus en réserve, je vois pas l'intérêt de tenter de jouer la carte en question sauf si après tu peux faire autre chose !

Toutefois attention, il existe une carte qui permet de séparer la compagnie et de soigner un point de corruption, là il s'agit bien d'une suite.

Si j'ai été clair ! :china:

forest dit:De toute façon, si tu n'en as plus en réserve, je vois pas l'intérêt de tenter de jouer la carte en question sauf si après tu peux faire autre chose !


L'intérêt existerait si cette carte permettait de recruter deux unités elfes parmi celles qui ont été éliminées auparavant ! C'était ça ma question. Mais je ne pense pas que ce soit possible, les unités des PL éliminées sont perdues définitivement, et dans tous les cas, n'est-ce-pas ?

forest dit:Yep...
Mathias dit:Si, il y en a d'autres : les différentes cartes "Réveil des Ents" pour les PL, qui permettent d'attaquer à Orthanc.

Alors en fait pour ce qui concerne le jeu sans l extension, de mémoire tu dois avoir des conditions du genre l'Isengard en guerre et Gandalf dans la foret de Fangorn (le Blanc ou le Gris je ne sais plus) à moins que ce ne soit un compagnon, ou que si tu as Gandalf alors tu peux rejouer une carte... Ma mémoire me fait défaut. Mais tu peux la jouer comme tu veux si tu remplis les conditions ! Bien sur :D


Donc, pour résumer, je joue les PL : Gandalf est dans Fangorn, l'Isengard est en guerre, les conditions sont remplies, je peux donc attaquer une armée d'Orthanc même si je n'ai pas d'armée dans les parages ? En fait ce sont les Ents qui attaquent, c'est ça ? Et comme dans le jeu de base, les Ents ne sont pas représentés par des figurines... oui d'accord, dans ce sens, je comprends.

Merci !

Yep...

Mathias dit:
forest dit:Yep...
Mathias dit:Si, il y en a d'autres : les différentes cartes "Réveil des Ents" pour les PL, qui permettent d'attaquer à Orthanc.

Alors en fait pour ce qui concerne le jeu sans l extension, de mémoire tu dois avoir des conditions du genre l'Isengard en guerre et Gandalf dans la foret de Fangorn (le Blanc ou le Gris je ne sais plus) à moins que ce ne soit un compagnon, ou que si tu as Gandalf alors tu peux rejouer une carte... Ma mémoire me fait défaut. Mais tu peux la jouer comme tu veux si tu remplis les conditions ! Bien sur :D

Donc, pour résumer, je joue les PL : Gandalf est dans Fangorn, l'Isengard est en guerre, les conditions sont remplies, je peux donc attaquer une armée d'Orthanc même si je n'ai pas d'armée dans les parages ? En fait ce sont les Ents qui attaquent, c'est ça ? Et comme dans le jeu de base, les Ents ne sont pas représentés par des figurines... oui d'accord, dans ce sens, je comprends.
Merci !


Exact. Et même que dans l exetnsion c'est remplacé par de vrais arbres qui ont le même pouvoir (voir même que c'est plus violent).

Yep...

Mathias dit:
forest dit:De toute façon, si tu n'en as plus en réserve, je vois pas l'intérêt de tenter de jouer la carte en question sauf si après tu peux faire autre chose !

L'intérêt existerait si cette carte permettait de recruter deux unités elfes parmi celles qui ont été éliminées auparavant ! C'était ça ma question. Mais je ne pense pas que ce soit possible, les unités des PL éliminées sont perdues définitivement, et dans tous les cas, n'est-ce-pas ?


Tu dois avoir qu'une seule carte (ou deux au grand max) qui te permettent de reprendre des armées dans la défausse. Sinon, toutes armées éliminées pour els PLs l'est définitivement.

:china:

Vi, pour les Ents qui attaquent, ben effectivement, ce sont les Ents qui attaquent donc pas besoin d'armée, forcément. Sinon, la condition, c'est que Gandalf le blanc soit en jeu ; pour pouvoir jouer une autre carte "personnage", il faut qu'un compagnon soit à Fangorn, et donc on peut par exemple jouer les trois cartes Ents à la suite si on les a, plus éventuellement encore une carte personnage. Ca peut être puissant sur le coup, mais ça implique d'avoir patiemment cumulé les trois cartes ents, au détriment d'autres cartes, et après avoir fait ça, on se retrouve avec très peu de cartes.

Sinon, oui, les unités libres perdues le sont définitivement. Je ne vois pas de carte qui permette de les remettre en jeu ????
Par contre, la question est de savoir si ces cartes permettent de mettre des renforts dans une nation en paix, ça oui, dans une forteresse assiégée, on avait dit que non et dans un établissement passé à l'ennemi, ça c'est non (FAQ).

Mais le nombre d'unité des PL est rarement limitante, parfois je suis arrivé à mettre toutes les unités d'une nation sur le plateau, mais c'est assez rare. Peut-être que dans des parties plus belliqueuse ça arrive plus souvent. Mais n'oublions pas que le but des PL est de résister le temps de détruire l'anneau, éventuellement de profiter d'une erreur de l'ombre pour sauter sur ses forteresses. Par contre les Elfes sont clairement le peuple qui peut arriver à court de munitions, notamment "à cause" de la carte vaisseau de Cirdan, qu'on a tendance à utiliser pour aider le Gondor et qui du coup fait qu'on peut ne pas avoir assez d'unités elfes pour protéger les forteresses elfes.

Ah oui, tiens, il y a une carte de l'ombre qui permet d'"attaquer" les forteresses elfes : ça "simule" en réalité le départ des elfes pour je sais pas où, leur autre monde, là, parce qu'ils en ont marre de la guerre et qu'ils se font dessus ; c'est pas des nains qui feraient ça. Donc pas besoin là non plus d'avoir des unités de l'ombre dans les parages : ça permet d'affaiblir les forteresses elfes et de voir celle sur laquelle on pourrait tomber dessus. Pratique, mais il faut déjà avoir une forteresse elfe pour l'utiliser.

OK, merci pour toutes ces précisions, c'est très logique si l'on s'en réfère à l'histoire "officielle" ! :wink:

Ce qui m'a embrouillé, c'est que dans la règle des batailles "normales", il est bien précisé que pour attaquer une armée ennemie, il faut se trouver dans une région adjacente. Mais les cartes permettent donc des exceptions, dans certains cas très précis.

Yep...

Comme dans beaucoup de jeux, les cartes veinnent contredire les regles !

Oui, d'ailleurs je crois bien qu'il est bien dit que lorsque les cartes contredisent les règles, c'est la carte qui a raison, c'est la prévalence des cartes sur les règles, ça.
Mais il y a certaines limites : les cartes de renfort permettent de mettre des renforts à une nation qui n'est pas en guerre, mais pas n'importe où (que dans les établissements non pris, forteresses non assiégées...).

Yep...

V. En gros les cartes contredisent les regles, mais que certaines regle ne peuvent pas etre contredites par les cartes !

C'est facile ce jeu en fait... Super simple et super intuitif :pouicboulet:

forest dit:
V. En gros les cartes contredisent les regles, mais que certaines regle ne peuvent pas etre contredites par les cartes !

Oui et non, c'est juste que sur les cartes il n'y a pas écrit qu'on peut rajouter les unités dans un établissement conquis par exemple, mais on a tellement envie que ce soit possible, qu'on prend ses désirs pour des réalités et du coup, voilà. Bon, il n'y a pas non plus écrit sur les cartes que les unités peuvent être mises y compris dans des nations en paix (?), mais je crois que c'est écrit dans un bout de règle.