Miniville et FN

Pénible ! Sur "Miniville", depuis que les journaux municipaux sont apparus, les jeunes lepénistes y font de la pub. Déjà deux messages différents pour proposer aux internautes d'adhérer au front national jeunesse (un qui reproche au président d'avoir régularisé des sans-papiers, l'autre qui pointe le nombre de musulmans qui emplissent nos prisons). :roll:

Yep. Saloperie de fafs. :evil:

Fédération Algérienne de Football ?
Fédération des Aveugles de France ?
Fonds d'Assurance Formation ?
Federacion Andaluza de Futbol ?

Rody dit:Fédération Algérienne de Football ?
Fédération des Aveugles de France ?
Fonds d'Assurance Formation ?
Federacion Andaluza de Futbol ?


"Femmes au foyer" ou "France Aux Français"...
Vu le sujet, je penche pour la 2eme solution.

Rody dit:Fédération Algérienne de Football ?
Fédération des Aveugles de France ?
Fonds d'Assurance Formation ?
Federacion Andaluza de Futbol ?


Fachos, voilà tout.

Ca ne me choque pas en démocratie que des personnes qui n'ont pas les mêmes opinions que moi puissent les exprimer.

Je constate que de temps en temps ceux qui dénoncent l'intolérance sont intolérants.

« Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayez le droit de le dire. »

Citation attribuée à Voltaire...

Je suis assez d'accord avec ça :?

Krka dit:Ca ne me choque pas en démocratie que des personnes qui n'ont pas les mêmes opinions que moi puissent les exprimer.
Je constate que de temps en temps ceux qui dénoncent l'intolérance sont intolérants.


Je pense que le FN n'est pas un "groupe fasciste" : ce serait plus un groupe ultra-réactionnaire (ceci dit, c'est pas mieux)

Je crois que c'est même indispensable de respecter l'autre et sa parole, pour pouvoir le combattre efficacement.
Et effectivement, on se doit de laisser la place à toutes les idées... tant que celles-ci n'incitent pas à la haine ou ne sont pas racistes. Après tout qui suis-je pour dire ce que l'on doit ou ne doit pas penser ? Je ne peux qu'exprimer mon accord ou mon désaccord (avec plus ou moins de véhémence :roll: )

Je fais partie de ceux qui étaient contre la manifestation au lendemain du premier tour de l'élection et qui pourtant ont eu la nausée lors des résultats...

Après, miniville c'est pas un outil de propagande politique et là pour le coup y a de quoi gueuler ! :evil:

Rinou dit:
Krka dit:Ca ne me choque pas en démocratie que des personnes qui n'ont pas les mêmes opinions que moi puissent les exprimer.
Je constate que de temps en temps ceux qui dénoncent l'intolérance sont intolérants.

Je pense que le FN n'est pas un "groupe fasciste" : ce serait plus un groupe ultra-réactionnaire (ceci dit, c'est pas mieux)


Fasciste est un terme galvaudé qu'on use à tort et à travers. Dès que quelqu'un tient des propos plus ou moins réactionnaires c'est un facho... On mélange torchons et serviettes... et du coup ça veut plus rien dire.

Note qu'à ultra-réactionnaire tu peux ajouter ultra-nationaliste avec des relents d'antisémitisme à peine dissimulés et quelques teintes de racisme maquillées.

bibirico dit:Après, miniville c'est pas un outil de propagande politique et là pour le coup y a de quoi gueuler ! :evil:


Je trouve en effet que c'est là que se situe le problème, sur le mode de communication.

J'ai également eu la nausée en découvrant les résultats de 2002, mais pourquoi ensuite manifester contre une décision démocratique? Si le FN était présent au deuxième tour, c'est que son candidat a recueuilli un des deux plus grand nombre de suffrages. Manifester contre cette décision, c'est en quelques sorte manifester contre le principe du suffrage universel direct, et je trouve ça assez dommage.

Pour en revenir au sujet, en effet, miniville n'est pas le lieu d'effectuer une propagande politique, quelle que soit le parti

petezahh dit:
J'ai également eu la nausée en découvrant les résultats de 2002, mais pourquoi ensuite manifester contre une décision démocratique? Si le FN était présent au deuxième tour, c'est que son candidat a recueuilli un des deux plus grand nombre de suffrages. Manifester contre cette décision, c'est en quelques sorte manifester contre le principe du suffrage universel direct, et je trouve ça assez dommage.


personnellement, tous ceux que je connaissais qui sont allés manifestés, n'avaient pas voté au premier tour... ils s'exprimaient un peu tard...

Heu c'est quoi miniville ???

Mais sur le fond je crois que du moment qu'on ne passe outre aucune loi, ce genre de déclaration nauséabonde est le prix que l'on doit tous payer pour que la liberté d'expression fonctionne dans le pays.

A++ Stouf

Je parlais du truc sur les musulmans en prison pas du message dur l'adhésion au FN

A++ Stouf

blancas' dit:
petezahh dit:
J'ai également eu la nausée en découvrant les résultats de 2002, mais pourquoi ensuite manifester contre une décision démocratique? Si le FN était présent au deuxième tour, c'est que son candidat a recueuilli un des deux plus grand nombre de suffrages. Manifester contre cette décision, c'est en quelques sorte manifester contre le principe du suffrage universel direct, et je trouve ça assez dommage.

personnellement, tous ceux que je connaissais qui sont allés manifestés, n'avaient pas voté au premier tour... ils s'exprimaient un peu tard...


Je voulais pas déborder, mais c'est en effet ce qui m'a choqué également... Que certaines personnes ne votent pa au premier tour, c'est leur droit, mais qu'ils n'aillent pas se plaindre après. J' ai eu de nombreuses discussions politiques après cette élection. Quand une personne commençait à râler sur la présence du FN au second tour, la première question que je posais était "Est-ce que tu as voté?". En cas de réponse négative, rideau, fin de la discussion par un "Pourquoi tu te lamentes alors? ou une réponse moins diplomatique si la personne insistait vraiment.

blancas' dit:
petezahh dit:
J'ai également eu la nausée en découvrant les résultats de 2002, mais pourquoi ensuite manifester contre une décision démocratique? Si le FN était présent au deuxième tour, c'est que son candidat a recueuilli un des deux plus grand nombre de suffrages. Manifester contre cette décision, c'est en quelques sorte manifester contre le principe du suffrage universel direct, et je trouve ça assez dommage.

personnellement, tous ceux que je connaissais qui sont allés manifestés, n'avaient pas voté au premier tour... ils s'exprimaient un peu tard...



Je ne pense pas que ce soit une mauvaise idée de manifester si les gens ne sont pas d'accord avec les idées du FN.

Ce qui m'a le plus gêné, c'est la propagande stalinienne que les grands quotidients ont fait pour qu'on vote Jacques Chirac : il n'y pas eu, je crois, de reflexions sur ce qui aurait pu provoquer l'arrivée de JM Le Pen au second tour : sur le fait que les médias aient beaucoup parlé de l'insécurité, sur la banalisation de la question sur les prétendus danger de l'immigration (tout ça, c'est moi qui rajoute) etc ...

J'ai tendance à considérer la manifestation comme un moyen d'expression démocratique tout à fait valide.

Elle n'empêche nullement la discussion et le débat raisonné. C'est autre chose. C'est en quelque sorte le moment où le débat n'est plus possible. Une sorte d'expression brute, de cri de rage ou de désespoir, d'indignation ou de colère...
Tant que cela s'opère dans le respect de certaines règles (pas d'incitation à la violence, part exemple,...) cela me paraît très sain. Je crois que c'est plutôt le signe d'une démocratie vivante.

Je pense qu'au contraire, le mépris affiché par le pouvoir actuel face à cette expression citoyenne, est une inflexion autoritariste de la politique, plutôt inquiétante.

Un citoyen a le droit, à mon avis, de ne pas se reconnaître dans la proposition politique qui lui est faite sans avoir pour autant le temps de fonder un parti ; ou bien de trouver le débat médiatique biaisé et non-démocratique, tout en s'offusquant de la dérive réactionnaire d'un scrutin.

La tendance actuelle, abondamment relayée par Sarkozy, voudrait faire du scrutin dans l'urne l'unique voix d'expression politique.
Ce serait tellement commode.
Et facile à contrôler.

Le retraité qui, effrayé au fond de sa campagne par les reportages du JT sur la violence urbaine, va voté Le Pen ou Sarko pour avoir un homme fort qui va calmer tous ces jeunes excités, n'est ni plus ni moins citoyen que l'ouvrier de la petite couronne parisienne qui va défiler dans la rue pour sauver son droit à un travail correctement rémunéré.

La citoyenneté a de nombreux visages.
Je trouve plus intéressant d'essayer de les concilier en aidant à la compréhension mutuelle plutôt que de stigmatiser les uns et les autres afin que chacun se replie sur son petit monde individuel.

Ioucounou dit:J'ai tendance à considérer la manifestation comme un moyen d'expression démocratique tout à fait valide.
Elle n'empêche nullement la discussion et le débat raisonné. C'est autre chose. C'est en quelque sorte le moment où le débat n'est plus possible. Une sorte d'expression brute, de cri de rage ou de désespoir, d'indignation ou de colère...
Tant que cela s'opère dans le respect de certaines règles (pas d'incitation à la violence, part exemple,...) cela me paraît très sain. Je crois que c'est plutôt le signe d'une démocratie vivante.
Je pense qu'au contraire, le mépris affiché par le pouvoir actuel face à cette expression citoyenne, est une inflexion autoritariste de la politique, plutôt inquiétante.
Un citoyen a le droit, à mon avis, de ne pas se reconnaître dans la proposition politique qui lui est faite sans avoir pour autant le temps de fonder un parti ; ou bien de trouver le débat médiatique biaisé et non-démocratique, tout en s'offusquant de la dérive réactionnaire d'un scrutin.
La tendance actuelle, abondamment relayée par Sarkozy, voudrait faire du scrutin dans l'urne l'unique voix d'expression politique.
Ce serait tellement commode.
Et facile à contrôler.
Le retraité qui, effrayé au fond de sa campagne par les reportages du JT sur la violence urbaine, va voté Le Pen ou Sarko pour avoir un homme fort qui va calmer tous ces jeunes excités, n'est ni plus ni moins citoyen que l'ouvrier de la petite couronne parisienne qui va défiler dans la rue pour sauver son droit à un travail correctement rémunéré.
La citoyenneté a de nombreux visages.
Je trouve plus intéressant d'essayer de les concilier en aidant à la compréhension mutuelle plutôt que de stigmatiser les uns et les autres afin que chacun se replie sur son petit monde individuel.


ahh ben dites donc ça fait du bien lire des trucs comme ça
:D

Rinou dit:
Je ne pense pas que ce soit une mauvaise idée de manifester si les gens ne sont pas d'accord avec les idées du FN.
Ce qui m'a le plus gêné, c'est la propagande stalinienne que les grands quotidients ont fait pour qu'on vote Jacques Chirac : il n'y pas eu, je crois, de reflexions sur ce qui aurait pu provoquer l'arrivée de JM Le Pen au second tour : sur le fait que les médias aient beaucoup parlé de l'insécurité, sur la banalisation de la question sur les prétendus danger de l'immigration (tout ça, c'est moi qui rajoute) etc ...


+10000

Beaucoup d'hypocrisie dans cette histoire.
Voir à ce sujet l'Almanach critique des Médias, paru aux Arènes... (au sujet de la propagande partisane)

Sigurd dit:
Rinou dit:
Je ne pense pas que ce soit une mauvaise idée de manifester si les gens ne sont pas d'accord avec les idées du FN.
Ce qui m'a le plus gêné, c'est la propagande stalinienne que les grands quotidients ont fait pour qu'on vote Jacques Chirac : il n'y pas eu, je crois, de reflexions sur ce qui aurait pu provoquer l'arrivée de JM Le Pen au second tour : sur le fait que les médias aient beaucoup parlé de l'insécurité, sur la banalisation de la question sur les prétendus danger de l'immigration (tout ça, c'est moi qui rajoute) etc ...

+10000
Beaucoup d'hypocrisie dans cette histoire.
Voir à ce sujet l'Almanach critique des Médias, paru aux Arènes... (au sujet de la propagande partisane)


En fait, j'ai justement ce dossier de l'Almanach en tête quand j'ai posté :) Les grans esprits se rencontrent