[Railroad Tycoon] de la stratégie ultime gnark gnark!

[Railroad Tycoon : The Boardgame]

Salut à tous,
voilà, je suis un piètre nabab qui ne parviens pas à finir une partie au mieux, 3ème sur 5! Siouplait, un peu d'aide. quelqu'un aurait-il une startégie ultime à me refourguer??
Merfi!

Arthmac dit: startégie


ahem... stratégie serait mieux :roll: :lol:

Je me base encore sur la connaissance que j'ai d'Age of Steam, mais dès le début il faut étudier la carte pour déterminer où les trajets seront les plus lucratifs. Plus facile à dire qu'à faire, mais indispensable ! Faire beaucoup de petites voies est bien plus rentables que quelques grandes, mais sur une grande la concurrence sera moindre.

Surtout à chaque tour de jeu il faut savoir où on va, et en particulier quelles voies seront à construire (à Age of Steam il faut en plus déterminer si on a particulièrement besoin d'un rôle particulier), si il est primordial de jouer en premier ou pas, et enfin évaluer ses revenus... Cette partie est un peu calculatoire mais pas bien ardue, et permet de savoir combien de titres il faudra émettre ce tour ci. Ca suffit généralement à éviter l'élimination.

merci, merci pour tous ces sages conseils (m'en vais les éclater tous! :twisted: )

Ohhhh l'autre hé ! Il demande des conseils stratégique dans le dos du master à railroad tycoon ! J'hallucine ! 8)
C'est vrai aprés tout aidez le car moi j'en ai marre de tout le temps gagner ! 8) :lol: !!!! Aller Mr arthmac à dimanche !!! :wink:

Je n'ai de RRT qu'une petite partie au compteur (contre 2 à AoS) et je vais plutôt faire part ici de quelques ressentis.

Je trouve que l'analyse de Scand1sk n'est pas tout à fait juste concernant les petites voies à RRT car le problème de la rentabilité se pose moins (je dis "moins" et non "pas") ici qu'à AoS, l'émission de parts n'étant pas limitée sur l'ensemble de la partie. A RRT, il n'y a pas de risque d'élimination par exemple.
On peut y emprunter à tout va pour essayer notamment de réaliser des objectifs publics extrèmement rentables . Lors de ma partie, le gagnant a emprunté 19 shares en tout dont un bon paquet pour réaliser l'objetif "Jonction Kansas City - New York". Perso, j'ai joué la carte de la gestion ultra serrée (6 shares sur l'ensemble de la partie) mais ce fut une erreur car je me suis contenté de vivoter dans mon coin marquant souvent mais au final peu de points.
Je trouve que les objectifs publics (cartes disponibles aux joueurs façon "la Citta") doivent être surveillés de près... certains sont très très forts. L'enchère pour le tour de jeu n'a de véritable intérêt que par rapport à ces cartes.

Sinon, comme le dit Scand1sk, une petite analyse de la carte et des livraisons possibles est évidemment importante, de même que la surveillance des intentions des autres compagnies enfin de ne pas les laisser trop facilement faire leurs liaisons.

Ce sont qq remarques comme ça, quasi à l'emporte-pièce :) à ne surtout pas prendre au pied de la lettre vu le peu de recul...
mais quand même... si Mr Filjouatou "Maître es RRT" veut dire ce qu'il en pense? :)

:lol: "mais quand même... si Mr Filjouatou "Maître es RRT" veut dire ce qu'il en pense? "

C'est ça pour que ce fourbe d'arthmac me batte lors de notre prochaine partie....... :wink: ah non alors !!! :lol:

Je ne connais pas Age of Steam, mais j’ai joué cinq ou six fois à Railroad Tycoon, le plus souvent à six joueurs.

Avec RRT il faut avoir les yeux rivés sur les objectifs (les cartes avec les ronds verts et les objectifs secrets). Ils permettent souvent de doubler les récompenses d’une livraison (voire plus) ou de donner des points pour une liaison ou une meilleure loco qui ne donnent normalement pas de point. Puisqu’il y a tout plein de cartes objectifs de disponible en début de partie et qu’une nouvelle carte est tirée en début de chaque tour, il faut souvent être le premier joueur pour en profiter.

Premier conseil : se placer à la droite du joueur agressif. Bien souvent, dans un groupe de joueurs, il y a un joueur qui veut toujours être premier, votre but est de le battre aux enchères pour devenir premier lorsque cela est nécessaire. Vous aurez beaucoup moins de difficulté à le convaincre de vous céder ce privilège, s’il joue après vous et sera le deuxième lorsque vous êtes premier. Choisissez donc votre place avec soin avant de vous asseoir ou trouvez une excuse pour changer de place si jamais vous n’êtes pas au bon endroit. :) Le prix à payer sera de jouer dernier les tours où vous jugerez qu’il ne vaut pas la peine d’enchérir pour la première place.

Jusqu’où pouvez-vous aller dans les enchères pour être premier joueur au premier tour?
À toutes les parties que j’ai jouées, il y a toujours un ou deux objectifs facile à atteindre du style : trois points pour la première livraison à Louiseville (nommé «service bounty»), alors qu’il y a justement une ressource que cette ville demande à proximité. Combinée au point que vous faîtes pour la livraison et avoir accompli la première livraison, cela vous donne 5 points de victoire et 7,000$ de revenu brut. Alors que la première livraison des autres joueurs leur donne un point de victoire et 3,000$ de revenu. Par conséquent, pour avoir les mêmes revenus qu’eux au deuxième tour, vous pouvez avoir jusqu’à 4 parts de plus, puisque chaque part vous coûte 1,000$ en dividende à verser. Étant donné que la plupart d’entre eux devront émettre au moins une part, cela veut dire que vous pouvez émettre un total de cinq parts, pour une somme de 25,000$.

Deuxième conseil: calculer le coût de la liaison nécessaire pour atteindre votre objectif et enlevez-le de 25,000$, vous obtiendrez grosso modo jusqu’où vous pouvez aller dans les enchères pour devenir premier joueur. Pour poursuivre l’exemple, si le cube noir que Louiseville demande est à Lexington ou Cincinatti, la liaison ne coûtera que 2,000$, vous pouvez donc aller jusqu’à 23,000$ en enchère, mais si le plus proche se trouve à Nashville, votre liaison vous coûtera 6,000$ et vous pourrez aller jusqu’à 19,000$. Heureusement, la plupart du temps, vous n’aurez pas à aller jusque là.

OK je suis premier, que dois-je faire?
Troisième conseil: très, très important de prendre la carte qui vous permet de faire deux actions si il y en a une en jeu. Vous la prenez, faites votre liaison et votre livraison immédiatement. Vous atteignez ainsi l’objectif de trois points pour la première livraison à la ville « X» et d’un point pour la première livraison. Trois cartes qui s’enlèvent d’un coup, effet dramatique garanti. Si vous oubliez de prendre cette carte, un autre le fera et accomplira l’objectif avant vous. S’il n’y a pas de carte qui vous permet de jouer deux actions dans le même round, vous construisez votre liaison et faites votre livraison le deuxième round.

Les prochains objectifs à atteindre sont la première livraison à trois villes de distance pour trois points de victoire et le premier à avoir une loco de puissance 4 pour quatre points de victoire. Les deux sont liés, car le premier à faire une livraison de trois villes sera souvent le seul à avoir une loco puissance trois, convertible en puissance quatre le round suivant. Seulement lorsque deux joueurs courent après ces objectifs en même temps, l’un fera la livraison alors que l’autre fera la conversion.

Quatrième conseil : ne vous laissez pas distraire par des petites livraisons de une ou deux villes. Il en faut un peu pour monter votre revenu, mais l’important est de faire la première livraison de trois villes et être le premier à avoir sa loco puissance quatre. Il vous faudra investir 25,000$ en amélioration de loco et environ 8,000$ à 12,000$ pour la constructions des deux liaisons qui vous manquent pour accomplir votre livraison de trois (à moins d’être situé au nord-est qui est plus économique). À cet étape, regardez si vos trois liaisons ne pourraient pas être le début d’un objectif d’une voie majeure (« major line»), cela sera ça de gagner lorsque vous tenterez ces objectifs. Commencez par faire les deux liaisons qui vous manquent avant qu’un joueur vous bloque et améliorez votre loco ensuite. Au mieux, il vous faudra 5 rounds pour accomplir la première livraison à trois et un round supplémentaire pour améliorer votre loco à quatre.
Round 1: construire une liaison (coût approximatif 5,000$).
Round 2: construire une liaison (coût approximatif 5,000$)
Round 3: améliorer la loco à deux (coût 5,000$)
Round 4: améliorer la loco à trois (coût 10,000$)
Round 5: faire la livraison de trois villes (en ramassant les 3 points de l’objectif et 3 points de la livraison)
Round 6: Améliorer la loco à quatre (coût 15,000$) (pour 4 points)
En résumé, un coût approximatif de 40,000$ pour 10 points de victoire. Alors que vous toucherez qu’une ou deux fois votre revenu (à tous les trois rounds). Vous espérez que les autres joueurs vous laisseront gagner un peu de revenu pour financer votre projet, mais si jamais ils ne vous donnent pas le temps, tout cela peut-être financé à crédit. Émettre 8 parts vous donnera les 40,000$ nécessaire et les 10 points gagnés feront plus que compenser.

Cinquième conseil: maintenant que vous avez obtenu les objectifs de début de partie et que vous êtes probablement le plus endetté des joueurs, cessez d’emprunter ou presque. Vous devrez probablement le faire pour ajouter une liaison ou deux à votre réseau, mais tenter de faire le plus de livraisons possibles à une distance de quatre afin de profiter au maximum de la puissance de votre loco. En trois livraisons, vous devriez augmenter votre position de 10 à 12 points ce qui devrait vous donner un revenu brut de 21,000$ pour un revenu après dividende d’au moins 8,000$. C’est le temps de voir si vous pouvez accomplir une voie majeure. Pour la réaliser, il vous faudra faire plusieurs liaisons sans vous faire bloquer par les autres joueurs. Il est donc mieux de commencer par les petites liaisons moins dispendieuses. Même si celles-ci ne sont reliées avec votre réseau. Les autres joueurs hésiteront à se sacrifier pour vous bloquer si la dépenses est trop importantes.

Sixième conseil: lorsque vous approchez de 40 points de victoire et le maximum de revenu, c’est le temps d’arrêter de faire des points (en livrant) et de développer son réseau pour la phase finale.

Septième conseil: ne gardez pas d’argent, développer votre réseau ou améliorer votre loco, de l’argent en poche représente des opportunités perdues.

Huitième conseil: Plusieurs villes sont vides (environ la moitié de celles qui doivent être vides pour que la partie arrête)? C’est le temps de faire vos livraisons à six sept ou huit de distances. Tout le temps que vous avez pris à développer votre réseau, à améliorer votre loco et à préserver vos marchandises dans vos villes au lieu de faire de petites livraisons vont maintenant vous rapporter. Si à ce stage, vous faites 15 points par tour, vous devriez avoir de bonne chance de l’emporter.

Et bah dis donc Mr arthmac si avec ces magnifiques conseils vous n'arrivez toujours pas à gagner dimanche...... :? Enfin bon je vous rassure j'ai moi aussi lu trés attentivement ces bon et précieux conseils :roll: Je sais pas pourquoi mais j'ai l'impression qu'ils y en a qui vont avoir du mal à l'emporter dimanche....Ah les pauvres :twisted: !!!

hé, hé, hé, il me reste 48 heures pour me rôder avec ces précieux conseils!! :twisted:
Filjouatou, l'heure de la débandade du Kebab a sonné!!
Ton Nabab, j'en fais qu'une bouchée... avec quelques frites et de la mayo! :lol: