Troubadour

Hello les ludologues !

Voilà j'ai un peu de temps pour continuer à congitter du côté des jeux narratifs et des jeux de rôle sans préparatifs, et je vous propose une idée que j'ai envie de suivre qui me semble vraiment pas mal, vous me direz ce que vous en pensez et si elle vaut le coup.

D'abord le contexte : Nous sommes dans un univers médiéval, pas vraiment heroic fantasy mais avec quand même une ambiance dark fantasy, imaginez l'époque en 1200 en France par exemple avec un côté moitie fantastique, moitié historique et moitié lovecraft. Chaque joueur incarne un perso qui appartient à une caravane de troubadours, et qui va de provinces en provinces pour jouer ses spéctacles devant seigneurs ou bien manants. Ce qui pourra divertifier aisément les décors des aventures. Un des joueurs représente le guide de cette caravane et occupera le rôle du maître de jeu. Il a donc lui aussi un personnage qui accompagnera ( mais pas en permanence ) les joueurs et permettra de cadrer facilement l'histoire. Cela se passe souvent de cette manière : La caravane débarque dans un lieu ( décor ), lève une malédiction ou résoud une intrigue ou un problème ( scénario ), puis reprend sa route vers de nouvelles aventures.

Comment ça marche ? Demandez à chaque joueur de faire une liste de leur animaux préférés. Cette liste permet de créer le perso : en effet, le truc c'est que la caravane est en fait une cachette et une couverture pour eux tous. Ce sont des parias, souvent accusé de sorcellerie, sous le joug d'une malédiction qui leur donne le don de se transformer en une ou plusieurs formes animales. Certains se transforment la nuit, d'autres le jour, tout cela presque sans controle de leur part. Imaginez un groupe qui sera parfois sous sa forme d'homme et parfois sous sa forme animal, et cela pas forcément au même moment, ca peut être vraiment sympa. D'ailleurs certains seront sous une forme d'animal complète, d'autres une sorte d'hybride entre les deux, ca ouvre pas mal de chemins. Evidemment il leur faut de la discrétion de leur part sous peine de finir brûler sur un bûcher par la populace ou les autorités.

Le système : un jeu de carte d'animaux totems et un jeu de carte d'aventures. Le maitre tire les cartes à la façon d'un jeu divinatoire et les utilisent pour installer un décor, pour resoudre des actions, pour déterminer des événements. La règle du jeu est dans comment interpréter les cartes pour que ca fonctionne. Il y a différentes sortes de tirages suivant le besoin qu'on a en a. Des tirages pour décrire des rêves aux joueurs, pour résoudre des combats ou toutes sortes d'actions en tout genre. Le jeu avec les animaux totems présente des traits de caractères physique et mental lié à l'animal et représente donc les aptitudes particulières que possédent les persos des joueurs. Du coup, quasiment tout est résolu facilement et rapidement en jouant avec ses tirages ce qui augmente l'ambiance mystique je trouve. Bon je l'ai essayé juste une fois mais c'était franchement sympa. Les cartes aventures aident à improviser d'une façon aisée et rapide, et de leur interprétation découle la logique du récit. C'est très difficile à décrire mais super facile à jouer.

Voilà, c'est une représentation un peu rapide du truc. Je voulais juste savoir comment vous trouviez l'idée. Merci d'avance.


A plus.

L'idée est sympa et tout cela donne envie. Ça me fait furieusement penser au jdr Hurlements (je pense que tu connais :wink:) - Du coup, je te conseille de t'intéresser à ce concours :
:arrow: http://www.narrativiste.eu/2012/concours-vieux-pots-ii/.
Bonne continuation. :pouicok:

Je ne suis pas jeu de rôles, mais le titre m'a accroché, du coup j'ai lu ton post, c'est très sympa !
Deux films me sont venu en tête, c'est l'imaginarium du doc parnasius et ladyhake. :pouiclove:
Par contre je ne comprends pas comment tu gères les perso/animaux avec les cartes ???
J'aimerai en savoir un peu plus, tu m'as mis l'eau à la bouche.
:wink:



PS : " imaginez l'époque en 1200 en France par exemple avec un côté moitie fantastique, moitié historique et moitié lovecraft."
Ca fait 3 moitiés :mrgreen:

arbre2vie dit:
PS : " imaginez l'époque en 1200 en France par exemple avec un côté moitie fantastique, moitié historique et moitié lovecraft."
Ca fait 3 moitiés :mrgreen:

C'est parce qu'il est mi-ours, mi-scorpion et re-mi-ours derrière :mrgreen:

pak dit:Ça me fait furieusement penser au jdr Hurlements (je pense que tu connais :wink:)


Ha ben justement j'avais ce jeu sur le bout de langue aussi.

[HS]EN parlant du concours pak, finalement ut t'es recollé à ton idée de simulacres narrativiste?[/HS]

Creacore dit:
arbre2vie dit:
PS : " imaginez l'époque en 1200 en France par exemple avec un côté moitie fantastique, moitié historique et moitié lovecraft."
Ca fait 3 moitiés :mrgreen:

C'est parce qu'il est mi-ours, mi-scorpion et re-mi-ours derrière :mrgreen:


:pouicok:

Trop abstrait pour moi. J'adore voir un jeu développer un univers et nous embarquer dedans, mais il doit y avoir une mécanique ludique derrière. Là, je ne comprends pas comment ça se joue. :oops:

[HS ! :wink:]

FOX62 dit:
pak dit:Ça me fait furieusement penser au jdr Hurlements (je pense que tu connais :wink:)

Ha ben justement j'avais ce jeu sur le bout de langue aussi.
[HS]EN parlant du concours pak, finalement tu t'es recollé à ton idée de simulacres narrativiste?[/HS]

Non, c'est en sommeil pour l'instant (pas facile de trouver le système "universel" qui va bien !). Pour le concours, je bosse sur RDD et j'espère mener jusqu'au bout ce projet ! :)
[/fin du HS]

Bah, c'est un jeu narratif, donc par essence bien moins "mécanique" qu'un jeu de plateau, ou en tout cas moins cadré. Le "système" ici sert juste de support de construction pour l'histoire. De ce que j'en ai compris, le MJ tire les tarots aux joueurs comme pour leur dire la bonne aventure, littéralement il "prédit leur présent". Les joueurs ont ces cartes animaux, j'imagine que ça permet d'utiliser certaines facettes de leur personnage pour se sortir de ces situations... :wink:

Salut à tous !

Quelques petites précisions suite à vos posts.

Alors d'abord je connais vaguement le jeu "hurlement" mais je n'ai jamais eu l'occasion d'en faire une partie. Je me souviens juste d'une boite noire et mystérieuse, mais rien sur l'univers et sur le système. Je pense qu'il s'agit pour les joueurs de d'incarner des lycanthrophes, vu le titre, je vais voir ça un d'un peu plus près parce que du coup ca m'intrigue.

Je connais le concours sur le site narrativiste ( très bien foutu et très complet d'ailleurs pour ceux qui s'interresse à ce genre de jeu ) mais je n'ai pas encore de quoi envoyer un projet bien finalisé. Je suis donc ça avec beaucoup d'intêret.

Alors pour les films, c'est vrai que l'idée est très proche de "ladyhawke" qui est une bonne représentation de l'ambiance et de l'univers.

Pour ce qui est du système, c'est vrai que c'est pas facile à visualiser avec ma présentation. Shaudron a quand même très bien saisi le principe. Les cartes animaux totems représentent les diverses aptitudes qui détermine le perso, même si ca reste assez libre. L'idée étant que les animaux choisis amènent des aptitudes caractéristiques : la force décuplée pour l'ours, l'agilité pour l'écureuil, la ruse pour le renard, la vision précise et le vol pour le faucon, par exemple. Il y a des aptitudes particulières sous sa forme humaine et d'autres plus poussées sous sa forme animal. Mais tout est interprété sous forme de desciption et sans valeur chiffrée. Certaines formes animales ne sont pas des transformations complétes, mais des compagnons avec qui le joueur peut intervenir : le rat par exemple amène une transformation légère ( les yeux, les mains ) et permet d'être accompagné d'une petite nuée de rongeurs.

Pour le MJ, le jeu de tarot est une aide à l'improvisation, à la résolution des actions ( pour remplacer les dés ) et cela fonctionne comme un tirage divinatoire, qu'il interpretre pour faire avancer l'histoire. Les joueurs gagnent parfois des "atouts" qui leur permettent d'agir à leur tour sur le déroulement de l'histoire.

Et puis j'avoue que l'écriture des règles est particulièrement difficile. Le but étant de proposer des tirages qui sont un outil de construction d'histoire. Comment interpréter les différentes cartes et leur sens pour inventer rapidement une intrigue qui évolue en fonction des actions des joueurs. On est là très proche du jeu de rôle, avec un dialogue constant entre le mj et les joueurs et un coté complétement libre et spontané.

Bon, je n'ai fait qu'un seul essai jusqu'à présent, et peut-être que ce principe à ses limites. D'ailleurs il reste un énorme défaut, tout repose sur la capacité d'impro du MJ et il peut donc facilement perdre le fil de ce qui se passe si il n'est pas attentif ou si son histoire s'enlise malgrès lui.
Je posterai plus tard un exemple de début de partie pour que cela soit plus clair.

Après j'ai envie d'imaginer un système ou les joueurs peuvent agir avec plus de poids sur le déroulement de l'histoire mais ce n'est pas encore clair.

Si vous avez des suggestions, n'hésitez pas !

A plus !