[Antike] Interet des temples

[Antique]

Bonjour a tous !

J ai un souci sur Antike (que j aime bcp).
Je ne vois pas quel est l interet de construire des temples en debut et en milieu de partie.
En effet, les temples vont permettre d engrenger un surplus de ressources mais pas assez (selon moi) pour creuser un ecart consequent avec les adversaires. Par contre, en milieux de parties, ces temples vont etre la cible incessente d attauqes de vos adversaires et vont leur permettre d engrenger des points de victoires.
Pour ma part, j applique toujours la meme strategie. Je ne construis aucun temple, sauf quand j ai la possibilite d atteindre les N points de victoire m assure le gain de la partie. Cela empeche les adversaires de se fairte des points de victoires sur mon dos, et s il construise des temples, les temples seront detruit par mes armes ou celles des adversaires.

Bref tout ceci pour vous demandez de m expliquez quel est l interet de construire des temples a Antike ?
Est ce que vous avez modifiez la regles pour rendre les temples plus interressant a construire et/ou la destruction de temple moins attractive, si oui comment ?
_______
Anonym
8)

d'autant plus que si tu construit des temples au début, c'est du temp de perdu a la course aux territoires et découvertes

Les temples sont plus lucratifs que l'expansion, relativement facile à construire. Le surplus de ressources est réel, et une stratégie basé sur temple et démoctratie me semble tout à fait viable. Avec une capacité de défense de 5, plus la possiblité dy coller 3 armées en 1 fois, le temple n'est pas prêt de sauter si tu fais un minimum attention (la préparation d'une armée de 5 capable de détruire ton temple, ça se voit venir).
De plus, la technique consistant à produire les 15 marbres ou plus est très risquée. Elle se voit venir de loin, et venir détruire tes villes pour t'empêcher de construire ne coûte vraiment pas cher à l'attaque.
Evidemment, avec des débutants, l'aubaine est réelle car
1. ils ne savent pas protéger les temples et se font souvent surprendre.
2. ils ne voient pas comment t'empêcher de construire tous tes temples d'un coup.

Mais avec des négoiciations entre joueurs expérimentés, il se fera facile de contrer un développement sans temple (surtout que contre un joueur qui a un temple sur de l'or, vous allez avoir du mal à lui disputer les PV de connaissance).

loic dit:Les temples sont plus lucratifs que l'expansion, relativement facile à construire. Le surplus de ressources est réel, et une stratégie basé sur temple et démoctratie me semble tout à fait viable. Avec une capacité de défense de 5, plus la possiblité dy coller 3 armées en 1 fois, le temple n'est pas prêt de sauter si tu fais un minimum attention (la préparation d'une armée de 5 capable de détruire ton temple, ça se voit venir).

Oui cela se voit venir mais une armee de 8 ou 9 qui reste en retrait pourra toujours detruire un temple surtout si tu a plusieurs cibles (temples) a defendre. (j ai pas su a la lecture de ton post si ta strategie est base sur plusieurs temples ou pas).
Une armee de 8/9 unite navale est souvent presente car utilisee pour acquerir le point de victoire pour l occupation de 7 mers.
D autre part tu a plusieurs adversaires, et je t assure que si tu commence a construire un temple, tu voies vite fondre vers toi 3 ou 4 adversaires.
loic dit:
De plus, la technique consistant à produire les 15 marbres ou plus est très risquée.

On est pas obliger de produire 15 marbres, si tu t es developpe sur toutes les connaissances (32 or minimum, 41 en general), , il "suffit" d avoir 15 ressources.
loic dit:
Venir détruire tes villes pour t'empêcher de construire ne coûte vraiment pas cher à l'attaque.

Si tu as a la democratie, cela coutera au minimum 3 fer par ville detruite.
Je pense que c est jouable.
loic dit:
Mais avec des négoiciations entre joueurs expérimentés, il se fera facile de contrer un développement sans temple (surtout que contre un joueur qui a un temple sur de l'or, vous allez avoir du mal à lui disputer les PV de connaissance).

On peut toujours contrer un joueur, en contrer deux ou trois c est deja plus chaud. Un joueur qui a un temple sur de l or recolte autant qu un joueur ayant construit ces deux premiere ville sur de l or.
Mais le joueur ayant au moins un temple attire les convoitise en milieu et fin de partie, alors que plusieurs villes produisant de l or bcp moins.
_______
Anonym
8)

P.S. : Je serai ravi de faire une partie avec toi un de ces 4 : (Bourges ?), juste pour que l on puisse confronte nos theories sur un vrai plateau.

Même avec 3 temples construits rapidement, la défense est simple, car il y a rarement plus de 2 adversaires qui peuvent venir de taper facilement. Et la défense d'un temple, c'est pas très dur si tu as démocratie (d'ailleurs, si tu choisis Temple rapidement, tu devras rapidement aller en démocratie). La simple création de 3 unités est déjà pas mal dissuassive (les 8 unités à portée de temple, ça se voit de très loin). De plus, si tes Temples sont par derrière, dans des territoires difficilement accessibles, ceci est encore plus vrai (je veux bien que tu m'expliques comment tu exploses les Temples situés dans les territoire Grecs en haut à gauche de la carte anglaise (orientale). Un Temple, ça ne se construit pas n'importe où. Mais un Temple construit au bon endroit, ça ne se détruit pas comme ça, mais alors vraiment pas.

La stratégie temple (donc 1 temple en 2 tours) est une des stratégies que j'ai le plus souvent vu gagner. M'enfin c'est juste du vécu.

Un temple
-> +2 ressources
-> +2 troupes posables
-> +2 en défense

Tout ça pour 5 marbres. C'est super rentable, surtout si ton premier temple est un marbré -> +2 marbres -> tu as rapidement un 2nd temple.

Heuhh dit:La stratégie temple (donc 1 temple en 2 tours) est une des stratégies que j'ai le plus souvent vu gagner. M'enfin c'est juste du vécu.
Un temple
-> +2 ressources
-> +2 troupes posables
-> +2 en défense
Tout ça pour 5 marbres. C'est super rentable, surtout si ton premier temple est un marbré -> +2 marbres -> tu as rapidement un 2nd temple.


C'est ce que je dis. Un temple développe très vite tes possiblités et est facile à défendre. N'empêche qu'ils n'ont pas l'air trop d'accord au-dessus. Evidemment, si le temple est construit sur une côte à portée de galère et de légions de 2 adversaires, je n'appelle pas ça un temple bien construit. C'est un temple dont tu es certain qu'il donnera un point. Mais il existe bien d'autres manières de construire un temple.

Pour ma part, à haque fois que j'ai vu quelqu'un s'étendre rapidement pour conquérir un maximum de villes, il a perdu.

Faire deux voire trois temples rapidement est beaucoup, mais alors vraiment beaucoup plus rapide que de conquérir des villes. Un temple, c'est 5 marbres, deux villes, c'est 2 ressources de chaque. C'est à la fois plus cher et plus long à obtenir : il faut recruter deux ou troupes au premier tour (et donc il faudra re-recruter plus tard, un tour de perdu), il faut aussi des ressources variées et déplacer ses troupes... Le seul avantage de la stratégie "villes", c'est qu'on a plus de chances de réunir 15 villes (10 villes ce n'est pas bien difficile, même si on part sur des temples).

Quand les adversaires qui ont choisi une stratégie "expansion" arrivent en mesure de t'attaquer, tu pourras en un seul tour recruter une armée plus importante que la leur, et à trois troupes par case, donc en bien meilleure position défensive...

Par contre en effet, il vaut mieux choisir cette stratégie si on est bien à l'écart sur le plateau de jeu...

D'autre part, si on est vraiment le seul à construire des temples, effectivement on peut très bien se prendre les foudres des autres joueurs en pleine face. A mon avis, dans ce cas il faut vraiment privilégier l'Or et récupérer plein de points sur les développements scientifiques, et bien jouer diplomatiquement pour que les joueurs, qui ne sont pas à ta portée soient menaçants pour tes adversaires directs.
Se faire attaquer un temple bien défendu coûte un nombre incroyable de troupes, et ton adversaire va se retrouver tout nu pendant deux ou trois tours. Suffisemment pour qu'un autre joueur fonde dessus...

Si j ai bien compris, le principal critere dans l emplacement du site de construction d un temple c est sa facilite a defendre et en aucun cas la ressource lie au site :cry: . Tu peux meme etre amene a ne pas construire de temples dans les premiers tour car tu n as pas de sites "securises" possible.
Il y a donc des emplacements de depart bien pourris et ces nations partent avec un handicap.
_______
Anonym
8)

Là je suis d'accord. D'ailleurs, j'aimerais bien voir comment un Grec peut gagner sur une partie à 5 ou 6 joueurs sur la carte occidentale...

scand1sk dit:Là je suis d'accord. D'ailleurs, j'aimerais bien voir comment un Grec peut gagner sur une partie à 5 ou 6 joueurs sur la carte occidentale...


Avec 10 villes, 14 mers, 2 progrès et un temple adverse cassé

Génie de la Lampe dit:
Avec 10 villes, 14 mers, 2 progrès et un temple adverse cassé

Et tu construis un ou plusieurs temples ?
_______
Anonym
8)

Génie de la Lampe dit:
scand1sk dit:Là je suis d'accord. D'ailleurs, j'aimerais bien voir comment un Grec peut gagner sur une partie à 5 ou 6 joueurs sur la carte occidentale...

Avec 10 villes, 14 mers, 2 progrès et un temple adverse cassé


Tout à fait déjà vu.

Anonym dit:
Génie de la Lampe dit:
Avec 10 villes, 14 mers, 2 progrès et un temple adverse cassé

Et tu construis un ou plusieurs temples ?
_______
Anonym
8)


Pas besoin. t'as les points. Si tu as une position centrale, tu vas chercher la monnaie, par rapport au temple, ou alors tu acceptes de sacrifier des troupes en défense. Le problème étant qu'un temple ne sert pas à grand chose. Tu dois absolument chercher à gagner des points. Donc, 3 temples ou rien. Maintenant, tu peux construire 1 temple sur une ressource intéressante, le protéger (pas besoin de beaucoup et surtout le protéger avec des bateaux ET des troupes pour qu'il soit plus dure à attaquer). En fin de partie, tu construis 2 temples pour 10 marbres. Dans ce cas, 7 mers suffisent.

Exact, pas besoin de temples, 10 villes = 2 PV, 14 mers = 2 PV, 2 progrès = 2 PV et un temple adverse cassé = 1 PV pour un total de 7 (à six joueurs donc). Tu peux aussi tenter de foncer un peu plus sur les progrès pour en faire 3 et laisser tomber les 10 villes, mais ça semble plus facile les 10 villes. A sux joueurs, chacun peut raisonnablement espérer avoir 8 territoires (8 villes donc). Le grec construit forcément beaucoup de flottes et il y très rapidement 7 mers. Les 14 arrivent assez logiquement en négociant un peu avec ses voisins. Enfin c'est possible. Le Grec n'est pas forcément le moins bien placé sur la carte (c'est pas Mare Nostrum). Il peut se constituer une armée essentiellement basée sur le maritime. Et s'il arrive aux 8 progrès, toutes les ressources deviennent joker et en un tour il est possible de faire 3 à 5 PV (ça s'est déjà vu). Pour jouer ainsi, le Grec doit presque impérativement à son premier déplacement (2e tour donc, car il doit construire deux troupes au 1er tour) partir sur Syracuse et au nord (mais je ne sais plus le nom), donc deux cases à or (c'est pour faire rapideemnt des progrès). Et il lui faudra parfois avancer rapidement sur le cercle (donc payer pour faire production d'or, puis au tour suivant achant de progrès). Mais bon, tout est possible et ça dépend aussi beaucoup de ce que font les voisins les plus directs.

Faire deux voire trois temples rapidement est beaucoup, mais alors vraiment beaucoup plus rapide que de conquérir des villes. Un temple, c'est 5 marbres, deux villes, c'est 2 ressources de chaque. C'est à la fois plus cher et plus long à obtenir : il faut recruter deux ou troupes au premier tour (et donc il faudra re-recruter plus tard, un tour de perdu), il faut aussi des ressources variées et déplacer ses troupes... Le seul avantage de la stratégie "villes", c'est qu'on a plus de chances de réunir 15 villes (10 villes ce n'est pas bien difficile, même si on part sur des temples).
Quand les adversaires qui ont choisi une stratégie "expansion" arrivent en mesure de t'attaquer, tu pourras en un seul tour recruter une armée plus importante que la leur, et à trois troupes par case, donc en bien meilleure position défensive...

Sauf qu'à long terme, quand tu commences par t'étendre avec des armées, qu'au début on vient rarement t'embêter puisque tu as militarisé au moins autant qu'un autre plus faible, et que tu construis tes temples pas trop tard sur des villes de fer en arrière de tes expansions, t'es plutôt tranquille côté armées! (bien sur faut te déplacer à "vitesse" +2)
Ce que j'ai fait et qui m'a permis d'être le seul à avoir ces fameuses 15 villes, et la carte qui va avec pour la victoire.
Bon c'était que notre deuxième partie mais tout de même, je pense que ça peut se gérer comme toutes les autres tactiques, selon ce que font les autres. (comme d'hab dans les très bons jeux de stratégie ^^)

En fait, j'ai l'impression qu'un temple est tout simplement inattaquable sans avoir au moins la roue (déplacement +1), et quand un joueur sans temple obtient ladite roue, on a eu le temps d'avoir un deuxième temple sur le fer pour se défendre, et au moins la monarchie...

scand1sk dit:En fait, j'ai l'impression qu'un temple est tout simplement inattaquable sans avoir au moins la roue (déplacement +1), et quand un joueur sans temple obtient ladite roue, on a eu le temps d'avoir un deuxième temple sur le fer pour se défendre, et au moins la monarchie...


Un temple c'est fait pour être attaqué puisqu'on obtient un PV en détruisant un temple adverse et souvent c'est la seule manière de faire le dernier PV.

Bonjour,
Désolé de remonter ce post mais je ne sais pas vraiment où poser mes questions , car il a plusieurs sujets sur antike ouverts....

Je suis noobie de chez noobie, et je voulais avopir une petite précision : il est dit au début que 1 monnaie = or, fer ou marbre...

Dans ce cas doit on obligatoirement payer 5 marbres pour un temple ou peut on panacher ou ne payer qu'en monnaie ?

Même question pour le recrutement, ou les villes d'ailleurs....

:oops:

La monnaie est joker, tu t'en sers comme tu veux.
tu peux donc panacher ou acheter un teple avec seulement de la monnaie.