Les fôtes d'aurtograffe dans les jeux

Bonjour! :)
Est-ce ma corde enseignante qui vibre au beau milieu des vacances d'été?
Une frustration due aux manque de copies à corriger?
Toujours est-il que ( même si comme tout un chacun je suis loin d'être irréprochable!) j'ai de plus en plus de mal à accepter les fautes d'orthographe dans les jeux, règles ou cartes... Ainsi, par exemple, malgré le soin apporté aux éditions francophones de bons et beaux jeux, et malgré les relectures dont ils font sûrement l'objet, je suis mal à l'aise quand je manipule des cartes qui montrent des erreurs assez grossières en fin de compte... Exemple: Jambo: le "Puit"....Je ne trouve pas cela outrancier, juste un peu dommage, déjà que nous joueurs sommes si souvent pris en dérision :oops: ...Qu'en pensez-vous?Avez-vous déjà été irrités par cela vous aussi?
Et merci de corriger mes éventuelles fautes!! :wink:
Amitiés
Oscar

je partage ton malaise... C'est un sujet qui semblait fort titiller Bruno Faidutti également, il avait fait tout un article la dessus il y a quelques temps sur son site... (il différenciait quand meme les traductions officielles et celles plus officieuses)

merlin

bonjour merlin; :)
il est vrai que les traductions de règles sont très souvent calamiteuses,(celle de Roma touche le fond du ridicule) bien que certains éditeurs (Haba, Selecta... apportent un soin irréprochable à ce travail), mais force est de constater que bien souvent la traduction d'une règle est un exercice de style particulièrement difficile, et je reste moins intolérant dans ces cas-là, plutôt que lorsque des erreurs flagrantes d'orthographe lexicale m'obligent à compléter au feutre indélébile des mots ou phrases sur des cartes comportant des fautes qu'une simple relecture avant publication aurait pu retirer :? Je trouve cela irrespectueux vis à vis du joueur qui n'est pas qu'un simple consommateur, en tout cas pour celui qui accorde une importance à l'esthétique du matériel tout autant qu'à la profondeur d'une mécanique.
Pour certains jeux avec cartes à texte, j'en arrive parfois à préférer jouer en VO!
amitiés

Quand on voit comment certains écrivent Ispahan, on se dit que les éditeurs pourraient au moins relire le nom des jeux !! :mrgreen:

Monsieur Bilbo dit:Quand on voit comment certains écrivent Ispahan, on se dit que les éditeurs pourraient au moins relire le nom des jeux !! :mrgreen:


:lol:


Blague à part, les fautes d'orthographe me gênent où qu'elles soient : principalement dans les copies de mes élèves puisque cela me faiit du boulot en plus, mais partout : sur les jeux, sur les affichettes colées sur les vitrines à la Poste ou dans les supermarchés, dans la presse, dans les livrets de CD, dans les interventions sur forum, etc.

Mais je dois constater que le niveau d'orthographe a aussi baissé à cause des claviers de PC : il y a beaucoup plus de fautes de frappe et d'inversion de lettres, ce que l'on ne fait pas quand on écrit à la main. Mais qui écrit encore à la main aujourd'hui ? Les courriels ont remplacé les lettres voire les coups de téléphone et le copié-collé a remplacé l'expression personnelle dans de nombreuses tâches d'écriture (devoirs, rapport, exposé, etc.).

Et tout le monde sait le grand apport que fut le langage sms...

doublon

oscardejarjayes dit:Exemple: Jambo: le "Puit"....Je ne trouve pas cela outrancier, juste un peu dommage, déjà que nous joueurs sommes si souvent pris en dérision :oops: ...Qu'en pensez-vous?Avez-vous déjà été irrités par cela vous aussi?


Bonjour.
C'est pas des Quebecois qui ont traduit Jambo ?

Personnellement je préfère une traduction claire et précise avec quelques fautes d'orthographe qu'une mauvaise traduction sans fautes.

bonjour petite chevre, :)
oui c'est l'équipe Filosofia qui l'a adapté. Ce sont des Québecois qui, comme souvent, sont les plus fervents ambassadeurs de notre langue. Filosofia a l'immense mérite de traduire de très bons jeux ( On leur doit les Piliers de la Terre et le retour des Cités Perdues), c'est pourquoi je leur tire un coup de chapeau, tout en invitant à maintes relectures avant publication...Bin oui, ce "Puit" c'est dommage quoi, surtout que dans Jambo tout le reste est vraiment très soigné...
:kingpouic:

De mon coté, j'ai aussi les non sens qui me gênent. Dans les récentes traductions d'Ubik, deux textes similaires se trouvant à deux endroits du jeu peuvent être traduits différemment (tout en se faisant référence :roll: ).

Le boulot de traducteur demande de s'attacher autant à la sémantique qu'à l'orthographe et à la syntaxe.

oscardejarjayes dit:oui c'est l'équipe Filosofia qui l'a adapté. Ce sont des Québecois qui, comme souvent, sont les plus fervents ambassadeurs de notre langue.

[HS]As tu eu l'occasion d'aller au Québec récemment ?

Malgré toute l'amitié et l'estime que je porte aux québecois, il y a eu toute une génération perdue au niveau de l'othographe (du genre 10 fautes par ligne dans un devoir rendu), a priori du à l'apprentissage de la lecture par la méthode globale. Je sais que la situation a changé depuis et que nombre de mes amis le regrettaient, et qu'il est fort possible qu'en France, on ait aussi cette génération perdue (et depuis, on a la génération SMS).
[/HS]

Maintenant, pour Jambo, c'est vrai que c'est dommage, mais s'il s'agit de la seule erreur, c'est tout de même minime. La relecture sur ordinateur est toujours délicate, idem quand on se relit soi-même, sur papier à chaud.
Sinon, pour Filosofia, vu qu'ils doivent traduire des jeux avec une optique internationale, il arrive que leurs traducteurs emploient des termes ou des mots qui ne soient pas usités au Québec, même (et surement parce que) s'ils nous semblent évidents à nous, européens. Dans ce cas, l'orthographe d'un mot un peu complexe est moins connue (je précise que je ne sais pas comment les québecois appellent un puits, probablement un puits ou un puisard ou autre...)

Je n'aime pas non plus les fautes d'orthographe dans les jeux ou ailleurs, mais dans le cas du puits et du scarabée, ce sont peut-être les orthographes officielles qu'il faudrait songer à réviser. :?

On essaye de faire relire nos règles par des personnes extèrieures à la société. Cela ne garantit pas pour autant l'absence de fautes.
"le littérature" sur l'arrière de boîte du premier tirage de Contrario m'a rendu malade.

je ne les compte plus. Un jeu sur deux en comporte, au dos de la boite, dans les règles, partout...
Génant... mais au final ça fait en discuter un peu...

Moa, lé fote dortograf ne me déranj pa + ke sa...

Ce sujet m'effraie, les fautes d'orthographe dans les jeux me sont completement invisible.... Moi qui pensait qu'il n'y en avait que très très rarement. :roll:

Les fautes sur les plateaux de jeu, comme les carte de France et d'Italie de Power Grid, c'est tout de même très déplaisant, limite insultant. :x

pyjam dit:Les fautes sur les plateaux de jeu, comme les carte de France et d'Italie de Power Grid, c'est tout de même très déplaisant, limite insultant. :x


Sans parler des Vasistas Boréalis de Mars, ces pauvres martiens doivent être verts de rage ! :clownpouic:

Power Grid sur Mars ! :D Une distribution underground, je suppose. :wink: Punaise, qu'est ce que je tiens aujourd'hui... :oops:

Pyjam. :pouicboulet:

Traduire et adapter des jeux, des textes ou simplement éditer des textes en langue française est loin d'être évident.

La dernière traduction de règle que j'ai réalisée a été relue une dizaine de fois par moi-même sur plusieurs jours (pour éviter la relecture à chaud) , deux fois par mon épouse qui est prof de lettres et une fois par une personne extérieure. A la dernière relecture, on trouvait encore des fautes d'orthographe et des fautes de sens. Ce qui me laisse croire que l'on en a sans doute encore laissé passer sans les voir.

Il faut dire qu'à partir d'un certain niveau de lecture, on globalise le texte, l'esprit étant capable de corriger ou combler les fautes ou les vides éventuels sans s'en apercevoir.

C'est très frustrant de savoir que l'on laisse des erreurs et de ne pas pouvoir les retrouver.

Je pense que l'éditeur qui se rend compte de cela doit en être malade. C'est en tous cas mon cas quand je retrouve des fautes sur mes propres publications.

Tout cela pour dire que ces fautes sont embêtantes mais sont aussi très difficilement évitables, malgré toute la bonne volonté du monde.