une histoire vraie ou comment j'ai tres envie de tuer

tout commence ce matin, mon épouse comme chaque mercedi dépose mon fils a la creche et ma fille 5 ans au centre aéré, en fait une salle d'acceuil situé dans une école, ou 2 animatrices surveillent les enfants,en attentand le bus qui les emmeneras au centre proprement dit.
mais voila ma fille a envie d'aller au toilette quand le bus arrive , quand ma fille sort des toilettes plus de bus, plus d'animatrice et plus d'enfant,,

ma fille apeurée d'être toute seule, cherche a sortir, et elle y arrive et donc se retrouve a 8 heure 30 du matin a 5 ans dans la rue,
coup de chance, un voisin la trouve sa femme et lui ayant des petit enfant tout se passe bien.

bien sur, le centre se rend compte de l'oublie, appelle la police et tutiquanti
pendant ce temps ma femme, vit minute apres minute la disparition de sa fille, car personne ne sait que mon gentil voisin a récuperer ma fille

bref ça finit bien a part pour ma fille qui est legerement traumatisée compreez elle pleure tout le temps et ne parle que de ça, convaincu que jevais la grondée parce qu'elle a fait une bétise, bon je sais elle a 5 ans çela passera
moi qui ai juste envie d'aller explosé la chetron a deux espice de Cretine Obligatoirement Nulle Abrutie Sans Servelle a Ecartellée
voila c'est tout
a plus
alain

Un "bel" exemple d'incompétence.

Tu devrais écrire une lettre bien sentie à la mairie, si ce n'est déjà fait, même si je doute que cela ait de quelconques répercutions.

Un bon blame ou une mise à pied serait le minimum à on avis.

je croit qu' il n'ya que le maire qui ne s'est pas excusé, en fait je me demande surtout si un dépot de plainte ne s'impose pas, car je suis a peu pres sur que la lettre ne servira pas a grand chose
a plus
alain

Cherche même pas à comprendre, c'est direct plainte un truc comme ça.

Le maire va vouloir calmer le jeu, négocier, et un petit dédommagement financier va s'imposer.

Y'a pas de raison.

Je pense que le préjudice moral est très important dans l'ihistoire, et pour ta fille et pour ton épouse (et toi même par la même occasion).

Bien amené devant un tribunal, ça peut faire un joli pactole pour les vacances.

Sérieux, y'a pas de raison.

Maintenant faut voir si t'as le courage, la force et surtout le temps de te lancer dans une procédure...

Plainte? elle n'aboutira pas je pense puisque tout s'ets bien terminé.

C'est une erreur humaine navrante et consternante. On peut vraiment faire confiance a personne. Il suffit de compter (c'est la base de l'animation, surtout avec des très jeunes!)

Un blame par contre me semble le minimum et la mutation de service si c'est possible obligatoire.

Alexa dit:Plainte? elle n'aboutira pas je pense puisque tout s'ets bien terminé.


Pas du tout. Même si tout s'est bien terminé (heureusement), qui sait ce qui se serait passé si le voisin n'était pas là.

Combien de temps à duré la mésaventure ?

Combien de temps ton épouse était sans nouvelles de sa fille ?

Le dommage moral ça se chiffre très bien.

Duda dit:Le dommage moral ça se chiffre très bien.


Sans vouloir minimiser une telle bourde ou justifier quoi que ce soit, je n'aime pas que l'on parle d'argent pour réparer ce genre de cas... même si je suis sûr qu'aux États-Unis, on a déjà un barême tout fait pour savoir combien tu récupérerais...

a vrais dire l'argent ne me motive pas du tout, mais que les animatrices ne soient plus au contact des enfants pendant un certain temps me semble une bonne chose quand m^me , juste au cas ou la prochaine fois avec un autre enfant cela se termine mal

sur ce a plus
alain

Même avis qu'Ocedar.
Je n'ai pas d'enfant, mais j'arrive à comprendre le niveau d'inquiétude que les parents ont pu avoir à ce moment là.
Je conçois aussi très bien qu'il y a eu une sérieuse erreur de la part de l'équipe qui gére la surveillance des enfants.
Je vois parfaitement bien le(s) drame(s) qui aurait pus arriver.

Mais il me manque un milliard d'informations sur les conditions dans lesquelles s'est déroulé cet événement et je ne suis pas là pour juger.

Mais ce qui me gène le plus dans ta réaction c'est ca :

... moi qui ai juste envie d'aller explosé la chetron a deux espice de Cretine Obligatoirement Nulle Abrutie Sans Servelle a Ecartellée

thespios dit:
Mais ce qui me gène le plus dans ta réaction c'est ca :
... moi qui ai juste envie d'aller explosé la chetron a deux espice de Cretine Obligatoirement Nulle Abrutie Sans Servelle a Ecartellée


Moi, ça m'étonne que ça gène.

Ca ne sont rien de plus que quelques mots sur un forum pour expulser un peu de la colère qui est venue. C'est plus sain de le faire ainsi que de le garder en soi ou le stocker our une prochaine fois, ou...

Quand t'es vénère, tu gueule un bon coup, puis ça passe et on tâche d'oublier, non?

Et ne jamais prendre au pied de la lettre une personne dans cet état, hein. Si on retenait tout ce que les gens peuvent dire sous le coup de la colère... (et paf! retour sur le débat "forums, lieu d'expression orale ou écrite?" :D )

Duda dit:
Bien amené devant un tribunal, ça peut faire un joli pactole pour les vacances...


Je crois que ça, quand ça arrive, c'est le cadet des soucis !!! Le problème n'est psa de savoir comment "rentabiliser l'incident" !!

thespios dit:Mais ce qui me gène le plus dans ta réaction c'est ca :
... moi qui ai juste envie d'aller explosé la chetron a deux espice de Cretine Obligatoirement Nulle Abrutie Sans Servelle a Ecartellée


Moi, je pense que le monsieur reste poli, surtout s'il vient d'apprendre la nouvelle depuis une heure...

Quand les enfants rentrent dans le car, la première chose qui est faite c'est le comptage ou l'appel. ça n'a pas été fait, c'est de l'incompétence. L'histoire est sans conséquence bienheureusement. Maintenant, si la môme est traumatisée, que ça dure quelque jours et surtout, si cela entraine des perturbations comportementales (sommeil , appétit, comportements inhabituels...), ne SURTOUT pas hésiter à aller voir un pédopsychiatre pour quelques séances. ça aide drôlement. (je sais bien que c'est la mode et que certains y vont un peu rapidement mais dans ce cas, ça se justifie pleinement)

Philippe dit:
Duda dit:
Bien amené devant un tribunal, ça peut faire un joli pactole pour les vacances...

Je crois que ça, quand ça arrive, c'est le cadet des soucis !!! Le problème n'est psa de savoir comment "rentabiliser l'incident" !!


Pourquoi pas ? Maintenant que le choc est passé, se dire qu'on a souffert et que ça n'aura aucune conséquence derrière, moi ça m'enragerait.

Si ça avait été l'inverse, si c'était Adel qui aurait fait une connerie au détrmient de la mairie, cois moi, il aurait eu une belle procédure à la clé.

C'est pourquoi, j'dis, y'a pas de raison de laisser passer ça.

Maintenant, je ne connais pas tous les éléments, je ne peux pas me prononcer plus.

Puis de toute façon Adel n'a pas non plus envie de se lancer dans une procédure, j'comprends.

Mais sur le principe, j'vois pas pourquoi faudrait s'en priver.

:shock:

Je travaille en centre de loisirs. Je dois avouer que jamais je n'ai vu ça. Comme beaucoup, j'en ai entendu parler, mais jamais de ma carrière (presque 10 ans désormais...) je n'ai vu celà arriver.

Légalement, tu dois en effet avoir un recours. La pertinence d'un recours en justice, je ne me poserais pas dessus. A chacun de juger bon la manière de réparer le préjudice qu'il a encouru, tant que cela reste légal.

Je ne sais pas comment est géré l'accueil de Loisirs ou est placée ta fille. Municipal ou associatif.

S'il est municipal, en effet, tu dois pouvoir contacter le Service Petite Enfance, ou Enfance et Famille, de ta commune.
S'il est associatif, tu devrais contacter le Président de l'association.

En tout état de cause, tu devrais aller voir le ou la directrice du centre de Loisirs. Et avoir une bonne explication rationelle et posée avec elle. Elle gérera ensuite son équipe en fonction des consignes de sa direction (Mairie ou Présidence).

En tout cas, j'imagine l'horreur de la journée que vous parents avez dus passer, et celle de ta petite fille.

Houla, je vois que les esprits s'échauffent :D

Attention à bien réfléchir avant de déposer plainte. Déposer plainte signifie aller au commissariat, attendre un bon moment, être auditionné par un officier de police judiciaire, voir les personnes en cause convoquées au commissariat puis en justice, devoir parler lors d'une audience, voir une personne mis en cause éventuellement condamnée à des peines pouvant aller jusqu'à l'emprisonnemment ...

Le dépôt de plainte entraîne le déclenchement de l'action publique. Une fois la plainte déposée, il n'y aura plus aucun moyen de régler l'affaire à l'amiable et de "négocier un petit quelque chose". C'est donc une décision lourde de conséquence à ne pas prendre à la légère.

Il faut savoir que pour déposer plainte, il faut être victime d'une infraction. En l'espèce, il s'agirait éventuellement de "mise en danger de la vie d'autrui" encore faudrait-il que cela soit caractérisé ici.

Il me semble plutôt qu'il s'agit d'un simple défaut de surveillance, malencontreux.

Quant à obtenir des sommes démentielles pour une telle histoire, "le dommage moral, ça se chiffre très bien", ce genre d'affirmation est inquiétante.

Il m'apparaît plus judicieux de contacter les services en question afin de discuter de ce qui s'est passé avant d'envisager d'employer les grands moyens.

Batman +1 ... :P

Thot dit:Houla, je vois que les esprits s'échauffent :D
Attention à bien réfléchir avant de déposer plainte. Déposer plainte signifie aller au commissariat, attendre un bon moment, être auditionné par un officier de police judiciaire...

Petite disgression : enfin faut être auditionné déjà, et pas s'entendre dire : nous n'avons pas le temps désolé.

Tu ajoutes de l'eau à mon moulin, Thespios.

La police en vrai, c'est pas comme dans les feuilletons :lol:

On peut toujours écrire au Procureur de la République territorialement compétent pour déposer plainte. Cela fait gagner du temps sur l'attente. Par contre, le temps que les services du Parquet mandate un service de police pour faire une enquête préliminaire, il faut être patient.

Duda dit:
Philippe dit:
Duda dit:
Bien amené devant un tribunal, ça peut faire un joli pactole pour les vacances...

Je crois que ça, quand ça arrive, c'est le cadet des soucis !!! Le problème n'est psa de savoir comment "rentabiliser l'incident" !!

Pourquoi pas ? Maintenant que le choc est passé, se dire qu'on a souffert et que ça n'aura aucune conséquence derrière, moi ça m'enragerait.
Si ça avait été l'inverse, si c'était Adel qui aurait fait une connerie au détrmient de la mairie, cois moi, il aurait eu une belle procédure à la clé.
C'est pourquoi, j'dis, y'a pas de raison de laisser passer ça.
Maintenant, je ne connais pas tous les éléments, je ne peux pas me prononcer plus.
Puis de toute façon Adel n'a pas non plus envie de se lancer dans une procédure, j'comprends.
Mais sur le principe, j'vois pas pourquoi faudrait s'en priver.


:shock: C'est tout simplement une façon d'instrumentaliser ce que tu as vécu. C'est profondément immoral.

Philippe dit: :shock: C'est tout simplement une façon d'instrumentaliser ce que tu as vécu. C'est profondément immoral.


100% d'accord, je n'aurais pas mieux dit. Et je trouve ça excessivement malsain de mettre "moral" et "chiffrer" dans la même phrase. Il ne me viendrait jamais à l'idée de réclamer le moindre sou pour un "dommage" purement moral, même si c'était du harcèlement ou que sais-je.

Au pire, coller une amende (et pas des dommages !) correspondant au coût pour la Sécu du pédopsychiatre.